La médecine traditionnelle coréenne

La Corée possède une très longue tradition d’œuvres écrites issues pour beaucoup d’influences et d’échanges extérieurs. Les sources sont très nombreuses et proviennent de différents courants.
Tout d’abord, les titres de nombreuses œuvres se réfèrent à une médecine appelée hyang-yak 향약 (ou encore dongui 동의). Il s’agit de la médecine dite « locale » coréenne, par opposition à la médecine extérieure, notamment han-yak 한약 ou hanui (médecine des Han), ou dang-yak 당약 (médecine des Tang), venue de pays comme la Chine ou l’Inde.  Elle était déjà pratiquée durant la dynastie Goryeo (고려). Elle est appelée locale, puisqu’elle utilise des produits dits indigènes et non pas obtenus par échanges commerciaux extérieurs.