BIGONE « Europe Tour 2018 » : retour sur le concert à Paris !

Vous le connaissez peut-être en tant qu’ancien rappeur et chorégraphe du groupe 24K (Choeun Entertainment), mais c’est en solo que BIGONE a fait ses débuts sur la scène parisienne vendredi dernier.

Après une première date à Londres, l’artiste était de passage à La Boule Noire le temps d’une soirée. Dans une ambiance intimiste et devant un peu plus d’une centaine de fans chanceux – dont la plupart ont eu l’occasion de participer au fanmeeting et de prendre des photos sur scène avec l’artiste avant le concert – le rappeur a pu interpréter ses titres les plus célèbres, ouvrant le bal avec le beat brut de Killing Me.

Dans un registre plus doux, il a également interprété sa chanson Windmill, qu’il a avoué trouver très appropriée à la météo européenne et qu’il a donc pris beaucoup de plaisir à chanter devant le public français.

Lors d’une séance animée de Q&A, BIGONE a répondu aux questions de ses fans recueillies sur des post-its colorés. Il a ainsi eu l’occasion de revenir brièvement sur son expérience dans l’émission Show Me The Money, ou encore de confier qu’il souhaiterait collaborer avec le rappeur ONE. Interrogé sur l’identité de son idole préférée, il a ri en expliquant qu’il se choisissait lui-même, mais dans le futur, et a pour ce faire promis à ses fans de travailler encore plus dur pour leur faire écouter des titres toujours meilleurs.

Très proche de son public, et curieux des avis des uns et des autres, il n’a pas hésité à faire circuler son propre micro dans la foule pour répondre à de nouvelles questions. Quand l’une de ses fans lui a demandé le titre de sa chanson préférée du moment, le rappeur a révélé avec un grand sourire aux lèvres qu’il est actuellement en pleine préparation d’un nouvel album – un EP d’une dizaine de pistes – et qu’il écoute donc surtout ses propres chansons en ce moment. Et pour répondre aux curieux : la sortie de cet EP devrait arriver d’ici la fin de l’année, alors restez à l’affût !

L’heure de concert s’est rapidement écoulée, close par la traditionnelle photo de l’artiste avec son public et le drapeau aux couleurs de la France, pour laisser place à un afterparty animé des musiques K-Pop les plus connues du moment, de IDOL (BTS) à Bermuda Triangle (Zico, Crush, Dean) en passant par Rythm Ta (iKON).

« 1 de 10 »