Kpop International Fan Network Fam Trip : à la découverte de Seoul, Gangjin et Busan !

A l’occasion du Kpop International Fan Network Invitation Fam Tour organisé par Un bol de Corée –  Korea Tourism Organization (KTO), Bonjour Corée a été choisie comme influenceur et envoyée en Corée du Sud le temps de 5 jours afin de réaliser au mieux la promotion de sa culture en France. Me voilà donc partie en Corée du Sud le temps d’un séjour d’exception pendant lequel se sont succédés moments enrichissants et rencontres inoubliables !

La Tour 63 (63 빌딩) : une géante dorée aux multiples surprises

Considérée comme un édifice important de Séoul, la Tour 63 a été la plus grande tour de Corée du Sud pendant près de quatorze ans. Aussi appelée « DLI (Daehan Life Insurance) 63 Building », elle accueille des bureaux destinés à une compagnie d’assurances vie pour la population coréenne. Néanmoins, cette grande dame regorge également d’attractions qui attirent la majorité des visiteurs : un aquarium, un cinéma IMAX, plusieurs restaurants dont un français et un italien…

Kakaotalk Friends : immersion dans l’univers de la célèbre application coréenne !

Frodo (프로도), Neo (네오), Apeach (어피치), Muzi (무지), Con (), Jay-G (제이지),  Tube (튜브), Ryan (라이언), ces noms ne vous sont surement pas inconnus ! Célèbres personnages de Kakaotalk, ces « Kakaotalk Friends » sont devenus de véritables mascottes pour l’application de messagerie coréenne. Déclinés sous des dizaines d’émoticons, il vous sera impossible de résister à leur utilisation. Mais saviez-vous que leur succès est tel que plusieurs Kakao Stores ont ouvert leurs portes en Corée du Sud ? Embarquez avec Bonjour Corée pour la visite du Kakaotalk Friends Store de l’artère principale de Gangnam !

De la S(e)oul, la série documentaire de la team OHIOH

Si ce nom ne vous parle pas, c’est peut-être parce que cette petite boîte de production franco-coréenne est toute nouvelle. Cette équipe de vidéastes – composée de quatre Coréens et d’un Français – est basée à Séoul, et son premier projet intitulé De la S(e)oul a de quoi fasciner.