Exposition « HERITAGE, LEGACY AND LIGHT »

Ce mardi 7 octobre 2014, Célia, Aafaf et moi, nous sommes rendues à l’UNESCO pour assister à la cérémonie d’ouverture de l’exposition “Patrimoine, Héritage et Lumière” consacrée à l’art multimédia.

La cérémonie a débuté par les discours d’accueil et de présentation de 4 personnalités officielles. Je vous propose de découvrir le sujet de l’exposition à travers quelques extraits de ces discours :

  • M. MIN Dong-seok, secrétaire général de la Commission Nationale Coréenne de l’UNESCO.

“C’est un grand plaisir et un honneur pour la Commission Nationale Coréenne de l’UNESCO de présenter au siège de l’UNESCO une exposition de l’art multimédia avec les artistes originaires de la ville de Gwangju. En particulier pour nous, cette exposition sera d’autant plus significative que notre commission célèbre cette année le 60ème anniversaire de sa création. […] Nous sommes très heureux de vous présenter cette exposition qui sera animée par les idées d’héritage sous une nouvelle forme d’art, c’est-à-dire l’art multimédia. Les 28 oeuvres de 14 artistes multimédia venant de la ville métropolitaine de Gwangju, qui signifie “la cité de lumière”, reflètent bien le thème de cette exposition, manifestant aussi les talents d’artistes. Ce sont les interprétations contemporaines de l’idée d’héritage par une des méthodes les plus créatives. […]”

 

  • M. YOON Jang-hyun, maire de la ville de Gwangju

“[…] Actuellement, la ville de Gwangju est le coeur actif des artistes multimédia qui représentent la Corée, elle occupe une place prépondérante dans les installations et la technologie numérique. […] L’art multimédia est l’un des meilleurs moyens artistiques qui puisse exprimer les valeurs de communication et de “vivre ensemble” chères à l’UNESCO” L’exposition d’aujourd’hui, “Patrimoine, Héritage et Lumière”, sera l’occasion de partager la valeur de “Patrimoine du Monde” de l’UNESCO, et offrira à la ville de Gwangju l’opportunité de transmettre au monde entier l’énergie créative de l’art multimédia […]”

  • M. LEE Sang-jin, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire ainsi que délégué permanent de la République de Corée auprès de l’UNESCO.

“[…] Depuis sa création, l’UNESCO, ayant pour objectif central de travailler sur la culture et l’art, a fait beaucoup d’efforts pour soutenir la diversité culturelle et les activités artistiques des pays du monde entier. Dans ce contexte, il me semble assez significatif de présenter cette exposition ici au siège de l’UNESCO, étant donné qu’elle vous présente des images vidéo basées sur les peintures traditionnelles de la Corée et pourtant créées par la sensibilité contemporaine. Et on peut constater que cet essai est d’autant plus significatif que cette exposition multimédia, animée par la lumière et le son, a lieu à la veille de l’année 2015, déclarée par l’ONU comme l’année de Lumière. […]”


  • Et pour finir, M. Alfredo Pérez de Armiñàn, sous-directeur général pour la culture à l’UNESCO, nous a adressé quelques mots pour tous nous remercier d’être venus assister à cette cérémonie d’ouverture.

Puis, la célèbre chanteuse de jazz Youn Sun-nah, accompagnée de son très talentueux guitariste Ulf Wakenius, nous a interprété 4 titres : “uncertain weather”, “momento magico”, “Kangwondo arirang” et “my favourite things”.
Son timbre de voix est un délice, elle possède la capacité de nous transporter. Le solo de guitare était magnifique! Je crois même avoir eu quelques frissons…
Sa prochaine date de concert à Paris est programmée le lundi 23 mars 2015 à 20h00 au Théâtre Musical de Paris Châtelet.

Pour plus d’informations sur cette artiste :

Site web officiel : http://www.younsunnah.com/
Facebook : https://www.facebook.com/younsunnah.fanpage
YouTube : http://www.youtube.com/officialyounsunnah

 

 

Cet intermède prenant fin sous de grands applaudissements, nous sommes ensuite allées voir de plus près les oeuvres exposées.

Les 12 premières oeuvres sont consacrées à l’artiste LEE Leenam.

“L’exposition commence avec la prise de LEE sur les traditions coréennes et européennes de la peinture comme sources de son art multimédia. Son amour pour les arts, combiné à la technologie de pointe et aux innombrables possibilités de l’informatique, est au coeur de cette nouvelle exposition.”

 

Dans la pièce du fond, nous retrouvons les 16 autres oeuvres sont exposées par les 13 artistes suivants :

KANG Un, SON Bongchae, LEE Jeonglok, HAN HEewon, KIM Sangyeon, SHIN Dowon, CHENG Seonhooi, CHOI Jaeyoung, CHUNG Woonhak, KIM Younghee, PARK Sanghwa, BANG Woosong et JEING Jeongju.

“Les travaux de ces 13 artistes de Gwangju restent distinctifs mais s’harmonisent finalement dans un portefeuille riche de lumière.”

  


Ainsi, par ces 28 oeuvres, “Lee et les treize autres artistes Coréens illustrent comment les artistes contemporains exploitent les nouveaux médias fantastiques et comment ils les utilisent pour alimenter leur expression créative.”

De retour vers le hall de réception nous nous sommes alors dirigées vers la zone “cocktail”, la gourmandise nous avait prises… mais fût aussitôt réfrénée! Les  “pique-assiettes” avaient déjà frappé et les plateaux de mignardises étaient dévastés.

Pas d’importance, nous n’étions après tout pas là pour manger. Le principal à retenir c’est que ce fût une exposition intéressante, une musique charmante, un moment agréable quoi !