Kpop International Fan Network Fam Trip : à la découverte de Seoul, Gangjin et Busan !

A l’occasion du Kpop International Fan Network Invitation Fam Tour organisé par Un bol de Corée –  Korea Tourism Organization (KTO), Bonjour Corée a été choisie comme influenceur et envoyée en Corée du Sud le temps de 5 jours afin de réaliser au mieux la promotion de sa culture en France. Me voilà donc partie en Corée du Sud le temps d’un séjour d’exception pendant lequel se sont succédés moments enrichissants et rencontres inoubliables !

Venus de Chine, de Thaïlande, du Vietnam, de Singapour, de Hong Kong, de Taiwan, de Russie, du Kazakhstan, de Malaisie, ou encore des Philippines, des représentants de chaque pays ont été réunis pour visiter, du 19 au 24 octobre, le pays du matin calme et en découvrir les différents aspects. Un périple intense nous attendait, mais nous étions tous prêts à débuter cette aventure. Ready, Set, Go, Jumping !

Au programme, visite de 3 villes : Séoul, Gangjin et Busan. Pourquoi un tel choix ? Sans nul doute en raison de deux grands concerts qui s’y tenaient en cette période : le Gangjin Kpop Concert et le Busan One Asia Festival (BOF). Deux concerts qui ont sans conteste réjoui tous les participants. Malgré le nom du programme dit “Kpop Fam Trip”, le séjour était loin d’être axé uniquement sur la Kpop, ce qui en faisait tout l’intérêt.

Une chose est sûre nous n’avons pas été ménagés : levés tous les jours pas plus tard que 7h00 du matin. Pas le temps pour une grasse matinée dans notre programme chargé, entre visites et activités variées. Heureusement, les hôtels remarquables dans lesquels nous étions logés nous permettait de passer des nuits des plus reposantes : Millennium Seoul Hilton Hotel à Séoul, Hidden Bay à Yeosu et Haeundae Grand Hotel à Busan, qui bien sûr proposaient tous une vue à couper le souffle, que ce soit sur la Tour Namsan, la Mer de l’Est ou bien la plage de Haeundae.

  

Pour notre plus grand plaisir également, nous étions véhiculés tout au long du séjour. Deux cars nous ont ainsi baladés à travers les villes et entre nos différentes destinations, l’un réservé aux anglophones, l’autre aux sinophones. C’était d’ailleurs le seul aspect du séjour que j’aurais considéré comme négatif car nous étions constamment séparés en deux groupes, et n’avons donc malheureusement pas pu réellement échanger et partager avec nos collègues sinophones. Mais raisons pratiques obligent puisqu’ils avaient deux guides sinophones attitrés tandis que nous étions accompagnés de deux guides anglophones, nos superbes Kim Unni et Gongju.

Le séjour a réellement débuté le vendredi au petit matin lorsque nous avons pris la direction de Ganjin. Petit district de la province Jeolla, il est célèbre pour sa production de céladon, un vernis de poterie traditionnel. D’ailleurs, peut-être en avez-vous déjà entendu parler suite au Gangjin Celadon Festival qui y est organisé chaque année. Ne connaissant pas cette ville, ce fut pour tous les représentants la totale découverte d’un autre paysage, loin de la vue citadine qu’offre Séoul. En effet, non loin de Gangjin se trouve l’île de Gaudo, réliée par le “pont suspendu” Chulleongdari qui permet de traverser la mer. C’est l’une des huit îles de Gangjinman Bay et elle abrite de jolie promenades ainsi qu’une ziptrack pour les plus téméraires. Cette dernière prend son départ dans la Cheongja Tower (청자타워), qui surplombe l’île et offre une vue imprenable sur la mer et ses horizons. Pour ceux qui auraient le courage de descendre au dessus de la mer, voici une expérience forte en émotions, à tenter si vous souhaitez en prendre plein les yeux.

 


A Gangjin, nous avons assisté à l’un des deux concerts Kpop prévus dans notre programme : le Gangjin Kpop Concert, organisé par la chaîne de télévision Mnet. Au menu des réjouissances : Miso, Kassy, Dindin, Laboom et Sonamoo, mais également B1A4, B.A.P et Wannaone, qui se sont chacun produits sur trois à quatre chansons. Si le festival était d’une grande simplicité, il a cependant su faire notre bonheur. On soulignera d’ailleurs la qualité des places que nous avait réservées le KTO, ce qui nous a permis d’être au plus proche de la scène pour voir nos artistes préférés et profiter au mieux du show.


La deuxième partie de la grande vadrouille s’est déroulée dans la célèbre ville portuaire de Corée, j’ai nommé Busan. Connue pour son festival, le Busan International Film Festival (BIFF), la ville abrite un quartier du même nom que nous avons visité. Étalages et stands de streetfood (nourriture de rue), grande artère commerciale où les magasins de cosmétiques et de vêtements se succèdent, plaques d’empreintes de mains d’acteurs majeurs du 7ème art ancrées dans le sol à l’entrée du quartier, marché aux poissons de Jagalchi où il est possible de tester une grande variété de poissons et de fruits de mer, nombre de restaurants goûtus : tout dans l’âme atypique de ce quartier nous a fascinés.

 

Malheureusement, un emploi du temps trop serré ne nous aura pas permis d’en voir davantage. Afin de pouvoir assister concert d’ouverture du BOF, nous avons dû arriver en début d’après-midi au Busan Asiad Main Stadium. Ce fut l’occasion pour nous de vivre la longue attente que les fans sont prêts à endurer pour apercevoir sur scène leurs artistes favoris. Cependant cela en valait amplement la peine, en témoigne le line-up impressionnant du concert : Astro, SF9, NCT127, GOT7, BAP, IKON, Nuest-W, Wannaone, Sechskies, Blackpink, APink, Momoland, ou encore GFriend se sont succédés pour interpréter une à deux chansons chacun. En définitive, c’était un show d’une envergure plus spectaculaire que celui de Gangjin, et où nous avons pu nous amuser davantage puisque nous étions plus libres, debouts en fosse. On regrettera peut-être simplement l’échange un peu moins chaleureux avec les artistes, induit par la taille du stade et le caractère plus formel du festival.

À Séoul, où modernité et tradition s’entremêlent au quotidien, nous avons eu la chance d’apprécier à travers les différentes activitées proposées un côté plus traditionnel toujours ancré dans la culture coréenne. Que ce soit lors de la visite du Théâtre de Jeongdong (정동극장), célèbre pour la mise en scène de spectacles musicaux traditionnels, lors de notre initiation au janggu (장구 : tambours traditionnel coréen) ou encore de la promenade à Gyeongbokgung (경복궁 : le palais royal) vêtus de hanboks d’une qualité remarquable, la beauté de cette culture traditionnelle rayonnait de toute part.

  

La découverte du divertissement coréen a également eu sa place au programme puisqu’à Séoul, nous avons eu l’honneur de tester en avant-première la salle de jeu Running Man Ep. 1 : Find The Treasure. Il s’agit d’une salle d’arcade sur le thème de la très célèbre émission TV du même nom. Vous pourrez désormais la tester puisqu’elle a ouvert ses portes début novembre !

  

Une visite guidée au K-Style Hub nous a donné une vue d’ensemble de la culture sud-coréenne. Ancienne base du KTO nouvellement rénovée, ce lieu s’étend sur quatre étages thématiques : un centre d’informations touristiques, une salle d’exposition dédiée à la gastronomie coréenne, une autre consacrée au marché de l’art, et pour finir un étage avec une salle d’expérience de la gastronomie coréenne. C’est d’ailleurs au dernier étage mentionné que nous avons eu le privilège de recevoir un cours de cuisine donné par une Chef coréenne. Au menu du jour, bulgogi et salade coréenne composée de carotte et de soja. Un véritable régal pour les yeux et le ventre, et surtout une expérience en or pour pouvoir cuisiner à nouveau coréen à la maison !

Il serait d’ailleurs impossible de ne pas mentionner l’aspect culinaire de la culture coréenne dont nous avons fait l’expérience tout au long du voyage. Selon les villes dans lesquelles  nous nous trouvions, nous avons pu déguster une large variété de mets coréens et découvrir la richesse des saveurs du pays : samgyetang (삼계탕) et kimbap (김밥) à Busan, haemul pajeon (해물전), makguksu (막국수) et poulpe cru vivant (생낙지) à Gangjin, buffets Todai et Gyejeol Bapsang (계절밥상) qui regorge de plats tels que tteokbokki (떡볶이), poulet frit ou épicé, mandu (만두), miyeokguk (미역국) et tant d’autres !

En définitive, ce fut un séjour complet car riche en découvertes et rencontres. Il a permis à tous les représentants de découvrir une large palette de la culture coréenne dans son ensemble, aussi bien populaire que traditionnelle. Nous tenons ainsi à fortement remercier Un Bol de Corée et le Korean Tourism Organization de Corée de nous avoir fait confiance. Merci de nous avoir permis de participer à un tel programme afin de pouvoir découvrir davantage la Corée du Sud et en faire au mieux la promotion en France.

Retour sur le séjour en vidéo :