La médecine traditionnelle, ça vous tente?

Avez-vous déjà entendu parler du han yak (한약) ?  La médecine traditionnelle est toujours pratiquée en Corée du Sud. Si vous souhaitez tester l’acupuncture ou la pharmacopée à Séoul, Bonjour Corée a visité le K-Medi Center pour vous ! Bélonéphobiques* s’abstenir !

Utilisant les mêmes techniques que la médecine traditionnelle chinoise, la médecine traditionnelle coréenne repose sur le principe fondamental des 5 éléments : le bois, le feu, la terre, le métal et l’eau, ainsi que celui du Yin et du Yang. Un corps en bonne santé signifie que l’équilibre entre ces éléments est respecté. Dans cette pratique, les méthodes de soin consistent en de l’acupuncture, de la pharmacopée (usage de plantes ou substances animales pour en faire une décoction), de la moxibustion (point de chaleur), des massages et des exercices énergétiques comme le tai chi.

Ces pratiques de médication sont toujours utilisées par les Coréens et considérées comme moins agressives pour l’organisme. Depuis deux mois, un centre (flambant neuf) de médecine traditionnelle a ouvert ses portes à Séoul et est accessible aux étrangers. Munis d’un passeport, vous pourrez obtenir une consultation gratuite avec un médecin.

Nous avons visité le centre pour soigner nos petits problèmes de santé (un mauvais rhume et des maux d’estomac) avec de l’acupuncture. Cette méthode consiste à débloquer les flux d’énergie internes qui provoquent des maladies. Selon votre cas, le traitement peut durer plus ou moins longtemps. Pour chacune d’entres nous, nous avons eu le droit à une session d’acupuncture de 15 à 20 min avec des aiguilles placées sur les deux bras. Nous vous rassurons, l’acupuncture fait bien moins mal qu’un vaccin, nous n’avons même pas senti la pose des aiguilles ! Le but étant de se relaxer et détendre son corps, après la pose vous avez le droit à une petite sieste. Les aiguilles sont positionnées sur des points afin d’influer et débloquer les cours d’énergies.

Avant de vous relâcher du cabinet, on vous prescrit de la pharmacopée. La secrétaire vous écrit gentillement en anglais le nombre de fois où vous devez prendre vos petits cocktails (des petits sachets de plantes en poudre à mélanger avec de l’eau tiède).

Pour certains, le goût peut paraître amer et peu appétissant, pour d’autres (comme nous), nous avons vidé nos gobelets d’une traite !Au sein du centre, plusieurs activités sont possibles : vous pourrez essayer gratuitement les uniformes des anciens physiciens et infirmières de l’ère Joseon, visiter le musée de l’histoire de la médecine traditionnelle, assister à de petites conférences (en coréen) ou en connaitre plus sur la K-beauty.

Après votre petite visite, vous pouvez également déguster quelques thés traditionnels dans le K-Medi café situé juste à l’entrée du bâtiment. Ce petit café très agréable vous propose un large choix de thés (médicinaux ou non) servis avec des snacks traditionnels.

ATTENTION, si vous choisissez un thé traditionnel aux vertues médicinales, attendez-vous à un goût amer !

BONUS : verdict de la médication

  • Pour le rhume, il a fallu coupler avec de la pharmacopée durant une semaine. Suite aux conseils du médecin et après avoir coupler les doses pour en faire un traitement express de trois jours, la toux s’est calmée mais n’a pas totalement disparu.

 

  • Pour les maux d’estomac, après les 20 minutes d’acupuncture, mon estomac ne me faisait plus mal. J’ai eu aussi le droit à une décoction et quelques sachets en plus au cas où cela reviendrait (ça n’a pas été le cas) !
*Bélonéphobique: personne ayant la phobie des aiguilles

Informations:

  • Seoul K-Medi Center 서울한방진흥센터
  • Métro: ligne 1, station Jegi-dong
  • Horaires: de 10h à 17h-18h (selon les saisons)

Site: http://kmedi.ddm.go.kr/eng/about/center.php