La Tour 63 (63 빌딩) : une géante dorée aux multiples surprises

Considérée comme un édifice important de Séoul, la Tour 63 a été la plus grande tour de Corée du Sud pendant près de quatorze ans. Aussi appelée « DLI (Daehan Life Insurance) 63 Building », elle accueille des bureaux destinés à une compagnie d’assurances vie pour la population coréenne. Néanmoins, cette grande dame regorge également d’attractions qui attirent la majorité des visiteurs : un aquarium, un cinéma IMAX, plusieurs restaurants dont un français et un italien…

Située sur l’île de Yeouido (여의도), le sommet de la tour offre un superbe spectacle pour les yeux. En effet, grâce à son panorama à 360°, il est possible d’admirer toute l’île ainsi que la rivière Hangang (한강) et le trio de montagnes Bugaksan (북악산), Namsan (남산) et Gwanaksan (관악산).

 

Voici quelques photos de la vue que vous pouvez avoir au sommet.

Le dernier étage de la tour, accessible au public, a également une petite particularité : pour ceux qui ont le vertige, ne regardez pas vos pieds, une partie du sol est en verre. Dans cette zone vous pouvez donc observer le vide jusqu’au rez-de-chaussée. L’ascenseur qui permet d’accéder aux étages est également en verre, ce qui permet de voir toute votre ascension jusqu’en haut.

De plus, à cet étage, une petite galerie d’art a été aménagée afin de ne pas faire tout ce chemin pour rien. Il est donc possible d’examiner des tableaux tout en se penchant de temps en temps vers la vue.

Cette partie du bâtiment se nomme le « Sky Art » (art du ciel).

 

 

Au niveau des tarifs, il y a plusieurs tranches pour les différentes activités :

  • 63 Sky Art : environ 12 000 won (8-9 euros)
  • Aqua Planet (l’aquarium) 63 : 23 000 won (17-18 euros)

Il existe aussi un pack pour les deux à 28 000 won (20-21 euros) et ils proposent également un pack de couple avec des Americanos (café) en plus à 29 000 won (21-22 euros) !

Avis :

  • La vue en vaut le coup mais il faut bien choisir son moment, ne pas y aller un jour de brouillard ou lors d’un pic de pollution sinon adieu le paysage !
  • Petit plus, une boutique à l’intérieur de la tour vend quelques cartes postales, et autres souvenirs difficilement trouvables en Corée du Sud.

Si lors d’un voyage au pays du matin calme vous souhaitez y faire un tour, sachez que les trépieds et monopodes sont interdits mais rien de vous empêche de prendre de belles photos avec un appareil ordinaire !

Ouverture au public : juillet 1985

Taille : 264m

Nombre d’étages : 63

Cabinet d’architecture : Skidmore, Owings et Merrill