SOUTH CLUB « 1st Fanmeeting in Europe » à Paris

Ce premier semestre de l’année 2018 est décidément riche en événements ! Fin avril, c’était au tour du groupe South Club de se produire à Paris sur la scène du Trabendo.

Pour ceux qui ne les connaissent pas encore, il s’agit d’un groupe d’indie-rock alternatif formé par Nam Taehyun, ancien membre des WINNER (YG Entertainment). South Club (사우스클럽) a fait ses débuts officiels en mai 2017 avec la chanson Hug Me et un premier EP intitulé 90. Alors composé de cinq membres, il n’en compte aujourd’hui plus que quatre : Nam Taehyun (남태현) au chant, son petit frère Nam Donghyun (남동현) à la basse, Jang Wonyoung (장원영) à la batterie et Kang Kunku (강건구) à la guitare.

Annoncé au début de l’année, le 1st Fanmeeting in Europe – April 2018 est passé par Londres (20/04) et Madrid (23/04) avant de s’arrêter dans notre capitale ce vendredi 27 avril. La tournée s’est achevée par une quatrième date à Cologne, en Allemagne (29/04).

Pas de première partie pour ce concert qui a débuté après un court meet & greet durant lequel les Amp – les fans du groupe – ont eu le droit à un Hi-touch avec chaque membre. Les garçons sont ensuite montés sur scène, confiants, bière à la main pour le leader du groupe, et n’ont pas tardé à enflammer la salle avec leur premier titre.

Une set-list aux sonorités rock, entre titres originaux pleins de punch et ballades sentimentales : nous n’avons pas été déçus par la performance des artistes qui ont interprété – entre autres titres – Hug Me, LIAR, I got the Blues, 아 니 (No), ou encore 위한, 노래인가 요 (Who Is This Song For ?).

Connu autant pour la qualité de sa voix que pour sa présence scénique, Nam Taehyun n’a pas hésité à entrer pleinement dans son personnage provocateur et subversif, dans la lignée des chanteurs de glam-rock des années 1970. Les musiciens du groupe n’étaient pas en reste et ils ont eu l’occasion de faire preuve de leur talent en interprétant chacun des solos musicaux.

Petite surprise également, Nam Donghyun nous a dévoilé l’une de ses créations personnelles, une ballade intitulée Aurora, et a annoncé son souhait de faire prochainement ses débuts en tant que chanteur !

Durant le Question Time, les garçons n’ont pas dérogé à la tradition, racontant leur visite de la Tour Eiffel et leur passage à la terrasse d’un café parisien. Le leader du groupe a déclaré, sans surprise : “Maintenant je comprends pourquoi tout le monde aime tant Paris. Je suis vraiment tombé amoureux de cette ville”. Ce à quoi les Amp ont répondu, hurlant en chœur, “Then come back!” (“Alors revenez !”).

Ce 27 avril 2018 était une date à marquer d’une pierre blanche dans l’histoire de la Corée et le groupe n’a pas manqué de nous le rappeler. En effet, les deux dirigeants de la péninsule se sont rencontrés pour un sommet inter-coréens qui devrait mener vers la fin de la guerre et la signature d’un traité de paix entre les deux patries. Pour l’occasion, les membres de South Club ont demandé au public d’observer avec eux une minute de silence.

Alors que le concert touchait à sa fin, le drapeau français a fait son apparition sur scène, brandi fièrement par le chanteur. La soirée s’est conclue sur un encore reprenant notamment Take Me Out, l’OST du drama Black et l’incontournable photo du groupe avec son public.