Interview de ROCKBOTTOM (part 1) : découvrez Kidoh et i11ven !

L’attente est bientôt finie ! Après une tournée européenne initialement prévue en février puis reportée en avril, Rockbottom débarque enfin à Paris le mercredi 18 avril au Gibus Club pour un concert qui promet d’être survolté !

“Started from rock bottom now we main”. Ce qui a commencé comme un projet d’amis réunis pour produire ensemble la musique qu’ils aiment, s’est transformé aujourd’hui en phénomène de la scène underground. Ce qui les démarque ? Probablement leur diversité, peu habituelle pour un collectif hip-hop. On retrouve parmi les membres des rappeurs, DJs, producteurs, chanteurs… De quoi varier les styles et les goûts de chacun. Certains noms et visages ne vous sont d’ailleurs peut-être pas étrangers : i11evn, Supreme Boi, Kidoh ou encore Iron ont débuté comme idols ou sont d’anciens stagiaires, et on a également pu les voir dans l’émission TV Show Me the Money.

Depuis plusieurs années maintenant, les membres de ROCKBOTTOM enchainent les mixtapes et les concerts mais refusent toujours de se faire signer par un label. Parmi leurs titres phares : “Nicki Minaj Girls”, “KFC” ou encore “Hangsang”, le dernier featuring de Supreme Boi sur la mixtape de J-Hope (BTS).

Ils seront cinq à venir à Paris : Kidoh, i11evn, Supreme Boi, Rwam et Hashmate. A cette occasion, ils nous ont fait le plaisir de répondre à quelques unes de nos questions ! Etes vous prêts à les découvrir ?

[ROCKBOTTOM]

Pour ceux qui ne vous connaissent peut-être pas encore, est-ce que vous pouvez vous présenter en quelques mots ?

Nous sommes des amoureux de culture, de paix et de musique, tout simplement.

Comment décririez-vous Rockbottom ?

Ecoutez notre musique !

Comment vous est venue l’idée de créer Rockbottom ? Qu’est-ce qui vous a donné envie de vous réunir en groupe ?

Rockbottom est juste le résultat de beaucoup de temps passé ensemble.

Qu’est-ce que vous ressentez à l’idée de venir jouer à Paris ?

On se sent comme des number ONE !

Qu’est-ce que vous espérez qu’il se passe dans la salle le soir du concert ?

ONE LOVE !

 

[Kidoh]

Les fans de K-Pop reconnaitront sûrement notre premier membre : Kidoh. Il s’est en effet fait connaître en tant que membre du groupe Topp Dogg avant de poursuivre une carrière solo. Son dernier EP, sorti il y a quelques mois, est entièrement disponible en écoute sur son soundcloud.

Comment es-tu arrivé dans le hip-hop ?

J’aime la musique depuis que je suis enfant mais je n’étais pas fan de hip-hop en particulier au début. C’est quand j’ai commencé à vraiment vouloir créer ma musique, au lycée, que je m’y suis intéressé.

Tu as commencé ta carrière en tant qu’idol, pourquoi avoir choisi de tout quitter pour la scène underground ? Est-ce que la vie d’idol te manque ?

Disons qu’il est plus facile de se sentir seul maintenant, mais je n’en garde que des bons souvenirs.

Est-ce que le fait de rejoindre le milieu underground a changé ta manière de produire des morceaux ? Est-ce que tu sens des différences, peut-être plus de liberté, au niveau créatif ?

Je ne vois pas de changement pour moi en réalité, je continue de travailler dur et de faire de la musique comme avant.

 

[i11ven]

En voilà un deuxième qui connaît bien le milieu des idols : i11evn. Ancien stagiaire de Big Hit entertainment, il a préféré se consacrer à une carrière d’artiste solo et s’est construit un nom grâce à de nombreuses collaborations et featurings.

Ton rap est très influencé par le hip-hop américain. Quel rappeur t’a le plus inspiré dans ta carrière ?

Eminem est le rappeur qui m’a le plus influencé dans la création de mon rap et de mon identité, par son écriture et sa manière de changer son flow selon l’arrangement des rimes.

Lil Cham, Zico, Supreme Boi, San E et d’autres noms encore, tu as collaboré avec beaucoup d’artistes différents. Qu’est-ce que cela t’apporte de travailler avec d’autres artistes ? En quoi c’est différent pour toi ?

Quand je travaille avec d’autres personnes sur des featurings, je ressens beaucoup moins de pression et c’est donc plus facile pour moi de travailler. Quand je suis en solo au contraire, je me mets à trop penser les choses alors ça me prend plus de temps.

Le hip-hop devient de plus en plus populaire en ce moment en Corée du Sud, on voit apparaître de nombreuses émissions sur le sujet et la K-Pop semble s’en inspirer énormément dernièrement aussi. Comment est-ce que tu perçois ce phénomène, venant d’un milieu plus underground ? Est-ce que le hip-hop deviendrait mainstream selon toi ?

Ces shows TV sur le hip-hop apportent, certes, plus de lumière aux musiciens underground mais cette attention est seulement de courte durée. Ces artistes n’arriveront pas à atteindre un plus grand succès s’ils ne prennent pas en considération ce qui est populaire. A l’origine, la K-Pop, qui est extrêmement populaire, n’a pris dans son modèle que la partie rap du hip-hop et donc le rap coréen, qui suit le modèle mainstream du hip-hop américain, ne peut pas réellement devenir mainstream à mon avis.

 

A venir : Rwam, Supreme Boi et Hashmate nous parlent de leurs projets et nous font bouger les popotins !

Nous remercions chaleureusement les membres de ROCKBOTTOM et leur équipe pour cet interview, et on vous retrouve très bientôt pour la suite.

 

Toutes les infos sur le concert : https://www.weezevent.com/rockbottom

Commentaires