Il y a 40 ans… le soulèvement de Gwangju

Certains événements marquent au fer rouge l’histoire d’une démocratie. Lorsqu’il s’agit de la France, nous pensons à la prise de la Bastille (14 juillet 1789) ou la Commune de Paris (18 mars au 28 mai 1871). Pour la Corée du Sud, le Soulèvement de Gwangju (광주 민주화 운동) en 1980 revient inévitablement en mémoire. Le 18 mai, nous fêterons le triste quarantième anniversaire de cette révolte populaire, étudiante et syndicale.

Il y a cent ans…la révolution de 1919

La colonisation japonaise de la péninsule coréenne, comme de nombreuses colonisations, ne s’est pas déroulée sans accroc avec la population locale. Nous fêtons cette année le centenaire de la naissance du mouvement d’indépendance, plus connu sous le nom de Mouvement du 1er Mars ou Samil Undong (3·1운동) en coréen. À cette occasion, le Centre Culturel Coréen a mis en place plusieurs événements comme l’exposition « Mémoire de 1919 : histoire de la résistance coréenne », ouverte du 24 juillet au 15 octobre et que vous pouvez dès à présent visiter gratuitement.

Mais reprenons dès le début. Qu’est-ce qu’au juste que le samil undong ? Quelles sont ses origines, que s’est-il passé et qu’est-ce qui en a découlé ?

Le mont Paektu : entre folklore et enjeux diplomatiques

Il a fait la une des journaux du monde entier en septembre 2018, quand Kim Jong-Un (김정은, leader nord-coréen) et Moon Jae-In (문재인, président sud-coréen) se serraient la main en promettant de travailler ensemble au rapprochement de leurs deux pays. Plus récemment, alors que la presse l’avait oublié depuis quelques mois, il a de nouveau défrayé la chronique lorsque la Corée du Nord a rendu publics quelques clichés de son dirigeant chevauchant un cheval blanc.