5 marchés à visiter à Séoul

Pays parmi les plus pauvres de la planète au sortir de la Guerre de Corée (1950-1953), la Corée du Sud est parvenue, dans la seconde moitié du XXe siècle, à s’industrialiser en un temps record. Moins de 70 ans plus tard, elle compte ainsi parmi les nations les plus développées au monde.

Cette évolution à la vitesse grand V explique sans doute le mélange caractéristique d’ancien et de nouveau auquel on est sans cesse confronté au sud de la péninsule coréenne : les gratte-ciels côtoient les hanok (한옥, maisons typiques coréennes), la 4G est accessible jusque dans les temples bouddhistes…

Morceaux de tradition au milieu d’une ville sur-développée et dynamique, les marchés de Séoul sont des exemples frappants de ces deux visages de la Corée du Sud. Nous vous en présentons cinq dans cet article, pour une expérience culturelle des plus rafraîchissantes !

1. Marché de Gwangjang (광장 시장)

Situé en plein coeur du quartier de Jongno (종로), Gwangjang Market est l’un des marchés les plus connus et populaires de la capitale sud-coréenne. Et pour cause : c’est le royaume de la street food ! Vous y trouverez une myriade d’échoppes proposant tous types de snacks coréens – tteokbokki (떡볶이, gâteaux de riz à la sauce pimentée), kimchi jeon (김치전, pancake salé au kimchi)… Mais les plats phares de Gwangjang Market sont sans conteste ces deux spécialités : le bindaetteok (빈대떡), sorte de pancake à base de fève, et le mayak kimbap (마약 김밥 – les kimbap sont de petites bouchées de riz et légumes entourées d’une feuille d’algue). Ce dernier mets, dont le nom se traduit littéralement par “kimbap-drogue”, serait si addictif qu’on ne pourrait s’arrêter d’en manger…

Comment s’y rendre ? Station Jongno 5-ga (ligne 1), sortie 8 / Station Euljiro 4-ga (lignes 2, 5), sortie 4.

2. Marché aux poissons de Noryangjin (노량진 수산시장)

C’est au sud du fleuve Han (한강) que vous pourrez trouver le plus vaste marché aux poissons de Séoul, Noryangjin Fish Market. Le lieu offre un spectacle qui vaut le détour : des dizaines d’étals vendent tous types de produits marins, dans un vacarme (et une odeur !) caractéristique de l’endroit. Ouvrez grand les yeux – les milliers d’aquariums qui vous entourent sont remplis de petites bêtes que nous n’avons pas nécessairement l’habitude de voir en France.

Si vous souhaitez pousser l’expérience culturelle jusqu’au bout, sachez qu’il vous sera possible d’acheter sur place le(s) poisson(s) de votre choix, pour aller par la suite le(s) déguster dans l’un des restaurants à l’étage supérieur. Les grands classiques ? Les hwe (회), sashimi à la mode coréenne, ou encore, pour les plus courageux, le fameux sannakji (산낙지) – le poulpe si fraîchement préparé que ses tentacules bougent encore !

Comment s’y rendre ? Station Noryangjin (ligne 1), sortie 1.

3. Marché de Tongin (통인 시장)

Moins connu et plus petit que Gwangjang Market, Tongin Market n’en demeure pas moins plein de charme. Lui aussi composé principalement de stands proposant diverses spécialités, il offre notamment une expérience inédite : la possibilité de créer son propre doshirak (도시락, boîte à déjeuner) !

Vous serez ainsi invités, à l’entrée du marché, à échanger quelques milliers de wons (5 000, soit 4 euros environ) contre un plateau repas et des jetons, que vous troquerez par la suite auprès des commerçants contre de délicieux petits plats. Le plus réputé d’entre eux : les tteokbokki frits (기름 떡뽁이), gâteaux de riz à la sauce épicée.

Tongin Market est par ailleurs à deux pas du palais royal, Gyeongbokgung (경복궁), et d’un quartier rempli de cafés et de petites boutiques. Idéal pour une pause déjeuner au cours d’une longue journée de visite !

Comment s’y rendre ? Station Gyeongbokgung (ligne 3), sortie 2.

4. Marché de Dongdaemun (동대문 시장)

C’est un marché des plus hétéroclites que l’on retrouve à Dongdaemun Market. Si l’on y rencontre les traditionnels étals de street food, c’est en effet également the place to be pour acheter des souvenirs ou toute autre babiole, ou si vous prévoyez une virée shopping afin de dénicher les dernières tendances coréennes. Vous y trouverez notamment une galerie marchande entièrement dédiée à la vente de chaussures – la dongdaemun shinbal sangga (동대문신발상가) – dans laquelle vous ne manquerez pas de trouver votre bonheur.

Autre avantage de Dongdaemun Market : ses multiples facettes ! Si vous vous lassez de ses ruelles typiques des marchés sud-coréens, vous aurez également la possibilité d’explorer les immenses centres commerciaux qui s’élèvent à ses abords ; de jeter un oeil au Dongdaemun Design Plaza (동대문 디자인 플라자), gigantesque bâtiment futuriste, et à ses jardins de roses en LED ; ou encore de vous balader sur les bords du cours d’eau Cheonggyecheon (청계천).

Comment s’y rendre ? Station Dongdaemun (ligne 4) sortie 8 / Station Dongdaemun History & Culture Park (ligne 4) sorties 1 ou 14.

5. Marché de Namdaemun (남대문 시장)

C’est enfin dans les rues de Namdaemun Market, situé à deux pas du populaire quartier de Myeongdong (명동), que nous vous recommandons de vous perdre. Vaisselle, éventails, jolies baguettes, accessoires pour cheveux, porte-clés… Namdaemun, le plus grand marché traditionnel du pays, est l’endroit idéal pour flâner, découvrir tous types de produits ou faire l’acquisition de souvenirs originaux. Vous pourrez bien sûr également vous y restaurer dans les nombreux stands de street food ou dans les restaurants qui parsèmeront votre périple !

Comment s’y rendre ? Station Hoehyeon (ligne 4), sortie 5.

Crédits photos : english.visitseoul.net ; airfrance.fr ; theseoulguide.com ; ivisitkorea.com

~ Lucile H.