Un premier concert parisien réussi pour Eric Nam

De passage à Paris le 18 juin dernier, Eric Nam a su incontestablement conquérir le cœur de ses fans avec un premier concert en France hautement réussi. Retour sur l’événement.

Plusieurs centaines de fans ont fait le déplacement pour accueillir à Paris l’artiste de CJ E&M Entertainment, et ce malgré la forte chaleur qui s’est également fait ressentir dans le Trabendo, salle que le chanteur a d’ailleurs trouvée originale car elle ressemblait selon lui à un puzzle de par sa disposition.

Pour autant, les fans ne se sont pas laissés atteindre par les dures conditions de l’espace et ont donné toute l’énergie qu’ils possédaient pour scander le nom d’Eric Nam, chanter le célèbre “popolopopopopo” ou interagir avec l’artiste dès qu’il s’adressait au public.

Les fans ont également fortement soutenu Eric Nam sur la quasi totalité de ses musiques puisqu’ils connaissaient les paroles de la majorité des chansons de l’artiste par cœur, que ce soit en anglais ou bien en coréen. Artiste américano-coréen, Eric Nam nous a fait le plaisir de chanter dans les deux langues qui lui sont chères ses titres les plus connus tels que Can’t help myself, Heaven’s door mais aussi Body, Like You, Don’t call me, Cave me in ou encore Float.

En passant de musiques upbeat estivales faisant danser toute la salle à des musiques plus acoustiques accompagnées à la guitare laissant place à l’émotion, Eric Nam a su montrer toute l’étendue de son spectre musical.

L’artiste nous a d’ailleurs laissé une forte impression, son talent est indéniable. Se rétablissant tout juste d’un rhume, l’artiste a plaisanté à ce sujet en annonçant à son public que s’il faisait des fausses notes à cause de cela, c’était bien entendu fait exprès. Que nenni, l’artiste a exécuté l’ensemble de ses chansons avec une aisance et une justesse incroyable.

Malgré sa condition, l’artiste ne s’est pas laissé abattre. Regorgeant d’énergie et très proche de son public, il n’a pas hésité à interagir de très nombreuses fois avec ses fans, le tout dans un humour digne d’un one-man-show. Il a reconnu lui même que parfois ses concerts prenaient davantage la tournure de fanmeetings, tant ses temps de parole pouvaient s’avérer longs.

C’est un artiste également rempli de touchantes attentions que l’on a rencontré ce soir-là, que ce soit en distribuant des roses à quelques chanceux présents dans le public, en demandant aux fans à l’arrière s’ils entendaient tous bien, en prenant soin d’une fan au premier rang au bord de l’évanouissement ou encore en voulant chanter “joyeux anniversaire” à toutes les personnes dont l’anniversaire tombait le jour de son concert – ce qui s’est soldé en rires puisque le public, très motivé, a chanté à tue-tête “joyeux anniversaire”, ce pour quoi Eric Nam a indiqué au public qu’il s’agissait de son concert et que c’était à lui de chanter la chanson et non l’inverse.

Heureux, il a terminé en remerciant ses précieux fans, ceux pour qui ce concert était leur tout premier, mais aussi les parents et petits-amis accompagnateurs pour qui il espérait que le concert ne fut pas trop pénible.

On peut dire que ce dernier a été très heureux de l’accueil reçu à Paris, bonheur qui semble avoir été partagé par les fans ressortis le sourire aux lèvres, parce qu’après tout il parait qu’Eric Nam “vous t’aime” comme il le dit si bien.

 

Un grand merci à Live Nation pour nous avoir permis de couvrir l'événement.
Photos : Soizic Cistac
  1. Intro
  2. Potion
  3. Don’t Call Me
  4. Interview
  5. Good for You
  6. This Is Not A Love Song
  7. Miss You
  8. Heaven’s Door
  9. BODY
  10. Float
  11. Lose You
  12. Cave Me In
  13. Missing You
  14. Like You (Darkheart Remix)
  15. Runaway
    (Encore)
  16. Honestly
  17. Can’t Help Myself