Along With the Gods : les deux Mondes

Les vacances scolaires sont enfin arrivées ! Pour les élèves du primaire et du secondaire, c’est l’occasion de se reposer, de regarder la télévision et de geeker en jouant à Apex ou League of Legends. Pour certains étudiants, c’est la fin d’une soutenance de mémoire. Et pour le reste d’entre nous, c’est l’annonce de jours plus ensoleillés. Mais que l’on passe au collège, que l’on soit en période de concours ou que l’on soit dans le marché du travail, nous méritons tous un moment de détente. Et quoi de mieux pour se détendre que de se poser, seul ou à plusieurs, devant un film avec un sachet de doritos et un verre de soda ?

Pour ce début de vacances scolaires, Bonjour Corée vous propose ainsi à travers cette courte critique de découvrir ou de redécouvrir le film fantastique sud-coréen Along with the Gods : les Deux Monde (신과함께-죄와 벌).

Deok Choon (Kim Hyang Gi) et Haewonmak (Ju Ji Hoon) viennent chercher l’âme du pompier Kim Ja Hong (Cha Tae Hyun).

Le film, sorti en 2017, est écrit, réalisé et produit par Kim Yong Hwa (김용화) et adapté du webtoon du même nom sorti en 2010 de Joo Ho Min (주호민). Along with the Gods : les Deux Mondes (신과함께-죄와 벌) est la première partie de l’histoire de trois gardiens de l’au-delà chargés de guider les âmes potentiellement dignes de se réincarner. Pour y parvenir, elles subissent sept jugements devant sept juges différents durant 49 jours. Le film met en scène les acteurs Ha Jeong Woo (하정우), Cha Tae Hyun (차태현), Ju Ji Hoon (주지훈) et la jeune Kim Hyang Gi (김향기) ainsi que le chanteur Do Kyung Soo (도경수).

Synopsis

Kim Ja Hong (김자홍), pompier, perd la vie dans l’exercice de ses fonctions en sauvant une petite fille. Trois gardiens : Gang Rim (강림), Haewonmak (해원맥) et Deok choon (덕춘) sont chargés d’escorter son âme dans l’au-delà et de le guider à travers les différents jugements auxquels il devra faire face s’il veut se réincarner. Mais Ja Hong laisse derrière lui un frère militaire et une mère muette avec qui il entretenait des relations difficiles, ce qui ne facilitera pas son voyage dans l’au-delà. 

Kim Ja Hong (Chat Tae Hyun) entreprend son voyage judiciaire dans l’au-delà avec ses gardiens Gang Rim (Ha Jeong Woo), Haewonmak (Ju Ji Hoon) et Deok Choon (Kim Hyang Gi).

Avis d’Amy J. 

Along With the Gods : les Deux Mondes (신과함께-죄와 벌) est mon premier film fantastique sud-coréen, je ne savais donc pas vraiment quoi en attendre et il s’est révélé être une très bonne surprise. L’action démarre in médias res (dès les premières secondes) et nous sommes embarqués avec Ja Hong dans son voyage de l’au-delà. Nous découvrons en même temps  les règles de ce monde des esprits, et rencontrons ses différents juges tous aussi loufoques les uns que les autres. Along With the Gods est un film qui ne dévoile pas toutes ses cartes d’entrée de jeu pour autant. En effet, c’est au fil de la narration que l’on découvre les réels enjeux et aboutissants de ce voyage. Qu’il s’agisse du défunt dont le parcours de vie et la personnalité sont bien plus complexes et troublés qu’on ne pense, ou bien des trois gardiens qui poursuivent leur propres buts, chacun possède une histoire plus compliquée qu’il n’y paraît. L’action est bien rythmée et la réalisation a su incorporer intelligemment les nombreuses autres intrigues attenant aux jugements du pompier. Les personnages sont attachants ou détestables à leurs manières, cela grâce au jeu des acteurs. Ha Jung Woo qui interprète Gang Rim, le chef du trio des gardiens de Ja Hong, est excellent dans son rôle, réussissant à jouer un personnage assez mystérieux voire sombre. J’ai particulièrement aimé les personnages de Haewonmak et Deok Choon interprétés par Ju Ji Hoon et Kim Hyang Gi. Haewonmak a une personnalité guerrière tandis que Deok Choon est très protectrice et encourageante. Ainsi j’ai trouvé que leurs personnalités contrastes se mariaient bien.

Gang Rim, Deok Choon et Haewonmak guident le défunt pompier dans l’Enfer du meurtre.

De plus, les acteurs ont su créer une alchimie subtile entre leurs deux personnages et cela se voit à l’écran. Cette performance m’a notamment poussée à regarder le drama Kingdom (킹덤) dont Ju Ji Hoon est le héros principal, et dont je vous recommande fortement le visionnage. J’ai également eu un gros coup de coeur pour Won Dong Yeon (원동연) grâce à la performance de l’interprète Do Kyung Soo. Je suis fan d’EXO et en recherchant les films ou séries dans lesquels les membres du groupe avaient pu jouer, j’ai découvert que D.O était au casting du film. C’est cela qui m’a donc poussée à le regarder. Kyung Soo ne surjoue pas, comme j’avais déjà pu le voir précédemment dans le film Cart (카트), et parvient ainsi à trouver les expressions justes pour jouer un personnage torturé.

Do Kyungsoo livre une très bonne performance dans le rôle du soldat Won Dong Yeon.

Visuellement, le film est une réussite, les décors, les costumes ainsi que les effets spéciaux sont au service de la narration et donnent du style au film. Les chorégraphies des scènes de combats sont également au rendez-vous et permettent de distiller des informations, voire des questionnements sur le passé réel des trois gardiens.

Pour conclure, j’ajouterais qu’Along With the Gods : les Deux Mondes (신과함께-죄와 벌) est un film dont on ne voit pas la durée passer. Le film revêt un aspect spirituel profond à travers des thèmes qui sont communs aux sociétés orientales, comme la piété filiale notamment, mais qui se retrouvent également aux quatre coins du monde au même titre que ses autres thèmes comme l’interdiction de tuer et le mensonge par exemple. Ainsi, il permet une réflexion sur la notion de bien et de mal et de la réelle existence d’un monde manichéen. Le film est adapté à un public familial et est disponible sur Netflix.

Gang Rim plaide devant les avocats infernaux.

Along With the Gods : les deux Mondes (신과함께-죄와 벌) possède une suite directe : Along With the Gods : les 49 derniers jours (신과함께: 인과 연). Il s’agit d’ailleurs du premier film sud-coréen a avoir été créé pour avoir une suite. Ce deuxième opus répond à de nombreuses questions laissées sans réponses dans le précédent.

 

Fiche technique

Durée : 2h19

Titre original : 신과함께-죄와 벌 (Singwa Hamkke)

Genre : Fantastique – Drame

Date de sortie : 20 décembre 2017

Réalisateur : Kim Yong Hwa (김용화)

Scénariste : Kim Yong Hwa (김용화)

Casting : Ha Jeong Woo (하정우), Cha Tae Hyun (차태현), Ju Ji Hoon (주지훈), Kim Hyang Gi (김향기), Kim Dong Wook (김동욱), Do Kyung Soo (도경수)

Photographie : Kim Byung Seo (김병서)

Montage : Kim Hye Jin (김혜진) et Zino Kim

 

 

 

Sources : Wikipédia, Netflix, The Hollywood Reporter, The New York Time, K.OWLS.

 

Amy. J

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.