Crush On You Tour « Wonderlust » – Retour sur l’événement

English version here!

Le jeudi 24 novembre a eu lieu le concert de Crush à la Flèche d’Or à Paris. C’était la première date de sa tournée européenne. Le 26 novembre, il était à Tocqueville 13 à Milan et le 27, à la Scala de Londres. Pour une tournée en Europe, trois dates semblent peu. Cela explique en partie la rapidité à laquelle les billets se sont vendus pour son concert à Paris. Mais on est ravis qu’il soit venu, surtout les amateurs de K’Hip-Hop et de R&B.

Il y a eu du monde, beaucoup de monde même ! La salle était pleine à craquer. Pour le dire, la sécurité a dû refuser l’entrée à ceux qui n’avaient pas de billet, et ils étaient nombreux.

affiche_195954_thumb53700_1474271423

Pour certains chanceux, la soirée a commencé tôt. Ceux munis d’un Pass Premium ont pu rencontrer le chanteur lors du Meet&Greet. Le temps idéal pour un “annyeonghaseyo”, “saranghaeyo”, “Shin Hyo Seob, jjang !”, high-five et câlin. La petite séance se termine par une photo avec l’artiste. Pour les autres, l’attente était palpable. Une longue file d’attente qui, au fur et à mesure que les minutes s’écoulent, a pris un aspect de plus en plus collé-serré avant l’arrivée de l’idole de la soirée.

Comme prévu au programme, pour la première partie du concert, DJ Millic est venu donner de sa personne en mixant à son rythme et à celui du public sur un son électro comme on les aime. A ce moment, l’ambiance nocturne des soirées séoulites était à la Flèche d’Or !

Vers 21h, l’artiste Crush est finalement entré sur scène sous des applaudissements fulgurants. Le public français est bien échauffé, prêt à donner de son meilleur pour la première scène parisienne – et européenne – de Crush ! DJ Millic ne laissera pas l’ambiance retomber non plus en restant toute la soirée aux platines.

received_10155582972222942

Avec ses quelques mots français, Crush a salué la salle à la suite de quoi il a commencé à chanter ses plus grands tubes tels que Hug me, Sometimes, Woo Ah, I fancy you ou encore Don’t forget. Mais l’artiste a également interprété certaines chansons de son dernier album Wanderlust telles que Fall ou 2411 pour la plus grande joie du public qui connaissait déjà tous les titres de l’album par coeur. Son interprétation de Fall restera d’ailleurs le grand moment d’émotion de la soirée pour nombre de personnes présentes.

Au fur et à mesure qu’il enchaîne ses chansons, la symbiose entre l’artiste et le public n’a fait que grandir. Certains et certaines ont même chanté, en même temps que le chanteur, les paroles à la perfection. Le public l’a d’ailleurs prouvé en chantant toutes les parties de ses featurings lors des chansons Mommae, Hold me tight ou encore Two Melodies …Crush a été plus que agréablement surpris et son sourire n’a fait qu’appuyer la joie ressentie à l’égard de ses fans. D’ailleurs, on n’oubliera pas le moment où il a montré sa gratitude en s’inclinant à 90 degrés à trois reprises pour remercier la salle.

received_10155582970507942

Entre deux chansons, le chanteur en profitait pour s’hydrater. Parce que oui, il faisait chaud, très chaud, et que chanter ça donne soif, surtout lorsque les spotlights braqués sur le public et l’artiste chauffe encore plus la salle. Merci à la Flèche d’Or et 33 degrees pour le point hydratation. (Oui, oui, on adore faire des éloges et de la pub quand c’est mérité).

Crush en a profité aussi pour nous raconter des anecdotes sur l’origine de certains singles dont 2411, titre de son dernier album Wanderlust. Attentionné envers son public, il a même fait venir sur scène deux personnes qui nous ont traduit, en français et anglais, ce qu’il avait à coeur de nous dire. Et ça, c’est vachement sympa. Je vous raconterai bien ce qu’il a dit mais je me suis trop hydraté ce soir là pour le retenir.

received_10155582972202942

Tout au long de la soirée, Crush a été généreux en fanservice. Il n’a cessé d’utiliser certains mots en français – ou du moins essayé. Le public lui a donné un coup de pouce en l’aidant sur la prononciation ou en lui apprenant des mots tels que “beau”, “belle”, “câlin” etc. Autre moment, un ou une heureuse élu(e) a pu attrapper la serviette lancée par Crush après s’être essuyé le visage avec. (On imagine le ou la fan disant “mon précieuuux”!!!). Et oui, nous, public parisien, savons faire monter la température (en plus du sauna actuel).

received_10155582970292942

Ah ! Par contre quand il a dit qu’il reviendrait en France, ça je l’ai retenu. Et pas que moi, toute la salle était en émoi après cette petite annonce de sa part. Alors Crush, si tu nous lis, sache qu’on t’attend et que tu es plus que le bienvenu ! DJ Millic aussi ! Et si Dean et Zion.T, par exemple, veulent aussi être de la partie, on ne dit pas non !

Ce soir là, tu as tout donné sur scène et je pense qu’on te l’a bien rendu aussi !

Crédit: @9244

Tous nos remerciements à Cult of Ya et à 33 Degrees pour avoir organisé ce concert à Paris et nous y avoir invités.

 

Christofer pour Bonjour Corée.