Ojakyo Brothers

Ojakyo Brothers (en coréen : “오작교 형제들”, titres alternatifs : “Ojakyo Family” ou “The Brothers of the Ojakgyo”) est un drama de 58 épisodes diffusé sur KBS2 entre Août 2011 et Février 2012. Ce drama est écrit par Lee Jung Sun (이정선), qui a reçu le prix du meilleur scénario pour ce drama, et réalisé par Ki Min-soo (기민수)
Bande annonce : http://www.youtube.com/watch?v=tlHFRJ7fEbY

Site officiel : http://www.kbs.co.kr/drama/ojakkyo/

Taux d’audience : http://wiki.d-addicts.com/Ojakgyo_Brothers/Episode_Ratings

Cast of drama Ojakgyo Family :  http://www.youtube.com/watch?v=U5nG852VbfU

Find the best couple in weekend drama « Ojakgyo Family : http://www.youtube.com/watch?v=bEJgVkk4hf4

Cast of New Weekend Drama « Ojakgyo Family » : http://www.youtube.com/watch?v=sDENTEaIB4k

Casting

Famille Hwang

  • Kim Yong Rim (김용림) : Madam Shim, la grand-mère
  • Baek Il Sub (백일섭) : Hwang Chang Shik, le père
  • Kim Ja Ok (김자옥) : Park Bok Ja, la mère
  • Jung Woong In (정웅인) : Hwang Tae Shik, l’ainé
  • Ryu Soo Young (류수영) : Hwang Tae Bum, le deuxième fils
  • Joo Won (주원) : Hwang Tae Hee, le troisième fils
  • Yun Woo Jin (연우진) : Hwang Tae Pil, le maknae (le plus jeune)
  • Park Hee Gun (박희건) : Hwang Guk Soo, le petit-fils

Famille Baek

  • Lee Young Ha (이영하) : Baek In Ho, le père
  • Jo Mi Ryung (조미령) : Jung Yoon Sook, la belle-mère
  • Uee : Baek Ja Eun, la fille

Famille Cha

  • Kim Yong Gun (김용건) : Cha Hyun Jae, le père
  • Park Joon Geum (박준금) : Nam Yeo Kyung, la mère
  • Song Sun Mi (송선미) : Nam Yeol, la tante
  • Choi Jung Yoon (최정윤) : Cha Soo Young , la fille


Récompenses

2012 48th Paeksang Arts Awards – Catégorie : Dramas

  • Meilleur espoir masculin (Joo Won)
  • Meilleur espoir féminin (Uee)

2011 KBS Drama Awards

  • Récompense d’excellence pour une actrice dans un drama (Kim Ja Ok)
  • Récompense d’excellence pour un acteur dans un second rôle (Jung Woong In)
  • Meilleur espoir masculin (Joo Won)
  • Meilleur espoir féminin (Uee)
  • Meilleur couple (Ryu Soo Young et Choi Jung Yoon)
  • Meilleur acteur enfant (Park Hee Gun)
  • Meilleur scénario (Lee Jung Sun)

Synopsis

La famille Hwang est une famille coréenne comme les autres qui compte parmi ses membres la grand-mère, les parents et leurs 4 grands garçons.

Tout ce petit monde vit paisiblement dans une coquette ferme, la Ferme Ojakyo (오작교 농장) où Madame et Monsieur, Hwang Chang Shik et Park Bok Ja, ont planté à la sueur de leur front un verger et élèvent des canards depuis près de 10 ans sous le regard critique mais avisé de la grand mère, Mme Shin.

Hwang Tae Shik, l’ainé, kinésithérapeute de presque 40 ans, désespère de trouver une petite femme à aimer pour se marier et (enfin) remplir ses devoirs de fils aîné auprès de ses parents. Hwang Tae Bum, deuxième fils de la famille, journaliste talentueux de la chaîne de télé IBC est le plus indépendant de la famille, ne cherchant qu’à gagner du gallon dans la hiérarchie journalistique et ne supportant sa chef d’équipe Cha Soo-Young.
Hwang Tae Hee, le troisième fils, enquêteur acharné et quelque peu tête brûlée de la police nationale est l’enfant prodigue de la famille. Capable de courser comme une furie un criminel en fuite, policier sans faille haïssant les incertitudes et ne jurant que par la justice toute puissante, le jeune homme se transforme en petit ourson bien mignon capable de réaliser tous les “Aigoo” du monde dès que sa grand-mère pointe son nez au grand étonnement des gens qui l’entourent.
Et Hwang Tae Pil, le maknae, dont la famille s’interroge sur sa véritable motivation à travailler après être sorti de l’armée.

Rien ne semblait pouvoir perturber la petite vie tranquille de la famille Hwang. C’était sans compter la faillite de l’entreprise de M. Baek, un “ami” de la famille, qui fait sortir celui-ci des limbes de l’oubli pour venir réclamer son du. Et quel du ! Rien de moins que la Ferme Ojakyo ! Car en réalité, cette ferme n’était qu’un prêt de 10 ans à la famille Hwang par le père de M. Baek. Il va sans dire que les dix ans sont écoulés et que la famille doit déménager dans le mois.

Mais hasard de la vie ou petit coup de pouce du destin, M. Baek est porté disparu alors que celui-ci s’envolait pour la Chine. A peine, la famille a-t-elle le temps de souffler de cette nouvelle que Baek Ja Eun, la fille de M. Baek, pointe le bout de son nez et réclame la ferme à son tour.

Que va donc faire la famille ? Qui est donc cette Baek Ja Eun ? Que cache donc M. Baek pour être parti si vite en Chine alors que son entreprise faisait faillite ? Est-il vraiment mort ?


Critique de Célia pour Bonjour Corée

D’abord, quand on regarde la fiche technique, ce qui saute aux yeux n’est pas le casting pourtant bien fourni de grands acteurs, ni le thème pourtant bien sympathique, ni même la bande annonce pourtant très très drôle, mais plutôt le nombre d’épisodes : 58.

58! CINQUANTE HUIT!!!! Pas 16, pas 20 ni même 30, 58!

58 épisodes d’une heure, c’est long. Trèèèèèèèèèès long…

Enfin, c’est ce qu’on pense… Et puis on se retrouve à l’épisode 40 sans avoir vu le temps passer !

Car c’est ce qu’il se passe quand on regarde Ojakyo Family, les épisodes passent mais ne se ressemblent pas, les minutes puis les heures défilent mais vous ne vous en rendez compte que quand vos yeux tombent de fatigue ou quand vous ne pouvez plus vous retenir d’aller aux toilettes.

Chaque épisode contient son lot de scènes émouvantes, tristes, drôles ou haletantes bien réparties tout au long de l’épisode pour que le spectateur ne s’ennuie pas.

Chaque personnage est important, son histoire est traitée avec la même importance que celle des autres. Vous aimez Tae Shik? Tae Beom? Tae Hi? Tae Pil? Ja Eun? La voisine Mi Suk avec sa fille Hana? Chacun vous apportera son lot d’aventures tout au long du drama qui vous fera parfois pleurer, parfois rire, parfois vous attendrir, parfois aussi désespérer (parce que bon, faut être honnête, en 58 épisodes, il y a forcément des passages où les personnages tournent autour du pot !) mais jamais vous ne vous lasserez de ses personnages si attachants malgré leurs défauts.

Bref, un drama riche en rebondissement, aussi drôle qu’émouvant, un drama porté par des acteurs tous plus talentueux les uns que les autres, du plus jeune au plus vieux.

Un drama à voir!