“K-ce qu’on écoute” : BE de BTS

새해 복 많이 받으세요 친구 ! Bonne année les amis ! Afin de commencer dignement cette nouvelle année, je vous propose un nouveau “K-ce qu’on écoute” consacré au dernier album de BTS: BE.

L’année 2020 a été particulièrement éprouvante pour chacun de nous dans le monde entier. Les lieux de cultures et de réunions ont été fermés temporairement pour certains et complètement pour d’autres. Fini les sorties resto, boîtes et bars, les salles de concerts et les activités sportives en extérieur. Les interactions sociales ont été limitées au stricte minimum et le sentiment de solitude et d’isolation s’est fait ressentir pour beaucoup d’entre nous.

C’est dans ce contexte sanitaire inédit que le groupe BTS (방탄소년단), dont la tournée mondiale Map of the Soul Tour a été entièrement annulée, a travaillé à la production de son tout dernier album BE.

Le 17 avril 2020, RM, le leader du groupe, annonce dans une vidéo sur leur chaîne YouTube que le groupe travaille sur un nouvel album et souhaite partager avec leur fans, les ARMYS, la conception de ce dernier à travers diverses vidéos et livestreams (vidéos tournées en direct). Il s’agit là pour le groupe de garder contact avec leurs fans à travers le monde, au moment où de nombreux pays sont confinés. Une démarche en symbiose avec la création même de cet album dont le but, selon le groupe, est de montrer que la vie continue dans ce qu’ils désignent comme une “nouvelle normalité”, et de délivrer un message de guérison et d’espoir pour leur auditeurs. 

(De gauche à droite, haut : J-hope, V, Jin; bas : Jimin, RM, Suga et Jungkook).

Réunions de projet, discussions de groupe et vidéos solos sont ainsi publiées sur leur chaîne Youtube avec les #StayConnected et #CarryOn. L’occasion pour les ARMYS non seulement de garder le contact avec leur groupe, mais également de découvrir une partie de la production d’un album. 

En effet, Jin (진), Suga (슈가), RM, J-hope (제이홉), Jimin (지민), V (뷔) et Jungkook (정국) savent dévoiler un maximum d’éléments sans jamais divulgâcher le contenu de leur album. Ni titre, ni nombre de chansons totales ne filtrent avant le début de la promotion de l’album où la tracklist est révélée ainsi que les photos concept de l’album dont la thématique commune, décidée par les membres, a été cependant personnalisée par chacun d’entre eux.

BE est donc un album d’exception à bien des égards et c’est pour toutes ces raisons que je vous propose d’examiner de plus près son contenu musical. 

Sorti le 20 novembre 2020, BE se compose de 8 pistes : 6 morceaux inédits, un single et un skit (intermède entre deux morceaux, qui figure des dialogues).

(Photo concept présente dans BE, elle est le produit de la collaboration des membres qui s’impliquent plus en profondeur dans la production de ce nouvel album.)

L’album est à l’image d’une maison bâtie par les BTS, dont chaque morceau est une pièce personnelle et où les membres nous invitent volontiers à pénétrer. Visite guidée :

Life Goes On

Title track (chanson principale) de l’album, Life Goes On est un titre qui mélange hip-hop, synth-pop et pop-rock. Elle est co-écrite par RM, Suga, J-hope, Pdogg, Ruuth, Chris James, Antonina Armato et produite par Pdogg.

BTS parle sans détour des conséquences de la Covid-19 dans la vie quotidienne de chacun. Sentiment de tristesse, de perdre pied et que l’on ne peut échapper à un environnement devenu hostile du jour au lendemain. 

Le groupe déclare néanmoins qu’il faut garder espoir, que les choses vont s’arranger pour chacun et qu’en attendant la vie continue (Life Goes On). Une chanson nostalgique dont les sonorités de ballade apportent réconfort pour chacun d’entre nous.

La première version du clip, réalisé par Jungkook, illustre ce que continuer à vivre et à aller de l’avant représente pour le groupe. Les membres sont représentés tour à tour dans des scènes d’intérieur, en pyjamas, puis interagissant entre eux. Ils parlent, jouent à des jeux vidéos, regardent la télé, puis une vidéo dont le montage les montre en extérieur, dans leur jardin, au coin du feu à rire, chanter, jouer de la guitare. Il s’agit là d’un rappel à cette envie de sortir à nouveau, notamment dans les lieux publics, de partager leur art avec leur public, mais qui pour le moment est limitée. C’est pourquoi ils ne peuvent sortir plus loin que leur jardin.

Le fil rouge du clip est joué par V. Ce dernier, en voiture, conduit dans les rues de Séoul, passe un tunnel, métaphore de la sortie de cette crise sanitaire et sociale et dont la destination finale nous est révélée dans la dernière partie du clip. Le clip et les paroles de la chanson convergent tous vers un stade, pour un retour sur scène du groupe. 

Les images tournées en noir et blanc illustrent à la fois un souvenir perçu comme lointain par le groupe, ainsi que l’envie d’un retour au passé, c’est à dire avant l’apparition de l’épidémie. Le groupe se retrouve (probablement dans la même structure qui a servie à accueillir leur concert Map of the Soul ON:E) à chanter, le dos tourné à des gradins vides, dont les lumières représentent les Armys. Un bel hommage à leur fandom. 

Le clip se conclut par la baisse des lumières et prend fin comme la fin d’une chanson sur scène.

Life Goes On est une chanson dont le but est de rester connecté. Elle connecte à la fois le septet à son public ainsi que les chansons du groupe entre elles dans une cohérence narrative plus globale. 

Cette connexion se fait par le mot “ON” dont les significations sont multiples et avec lesquelles le groupe joue. La title track de leur avant-dernier album, Map of the Soul 7, était intitulée sobrement ON. La chanson exprimait déjà cette volonté du groupe de continuer et d’aller plus loin en tant qu’artiste. La fin du clip concluait par une référence à leur première title track : No more Dream, et créait la phrase “Dream ON” (Continue de rêver). Ainsi, Life Goes On est à la fois un titre qui sied à la période sanitaire et qui assure la connexion et le lien entre les différentes chansons du groupe.

La chanson idéale à écouter pour aller de l’avant.

Fly to my Room (내 방을 여행하는 법)

Titre R&B, néo soul et pop, Fly To My Room est écrite par RM, Suga, J-hope, Cosmo’s midnight et Joe Femi Griffith et produite par Cosmo’s midnight.

Jimin, V, Suga et J-hope s’inventent une destination de choix : leur chambre. Leurs mouvements étant désormais restreints, les quatre jeunes hommes oublient leur ancienne vie où ils voyageaient en permanence, notamment à l’étranger, pour se retrouver dans leur refuge personnel. 

La chambre est la pièce la plus intime d’une maison, elle représente à elle seule un micro-système. Le quatuor tente de faire relativiser leurs auditeurs en suggérant que l’ennui, le sentiment de solitude, proche de la claustrophobie dans cette pièce, doit au contraire être l’occasion de se recentrer sur soi-même. Ils nous invitent à être maître de notre propre royaume dont la destination est la seule qui devrait nous importer. Cette chanson m’a évoqué In my Room des Beach Boys, dans laquelle le groupe des 60’s en fait également un refuge et dont la mélodie est également onirique.

Idéale lorsque l’on est seul.e chez soi et qu’on veut apprécier sa propre compagnie.

Blue & Grey

Écrite par V, RM, Suga, J-hope, Metaphor, Hiss Noise, Levi et Park Ji Soo, cette ballade pop était initialement prévue pour apparaître dans la mixtape de V. Sa thématique a cependant été jugée en meilleure adéquation avec BE. Elle est produite par Park Ji Soo, Hiss Noise, V et Levi.

Chanson, à mon sens, la plus poétique de l’album. Ses paroles prennent comme étendard le bleu et le gris car, selon le groupe, cela reflète au mieux les couleurs de la dépression et de l’anxiété. Le bleu nous évoque l’expression anglaise “got the blues” qui signifie être atteint d’une mélancolie profonde, dont l’origine est souvent incertaine. De plus, le blues est un style musical originaire des Etats-Unis où les esclaves des plantations des états du sud chantaient leur tristesse et leur malheur, en effectuant leur travail forcé. Autant de symboles de tristesse et de désespoir qui imprègnent la couleur bleu. Le gris quant à lui est une couleur morne et monotone, qui évoque les mauvais jours et le stress. 

Blue & Grey part d’un constat de dépression et d’anxiété chez les narrateurs dont on ignore l’origine. Au fil des paroles, le septet exprime sa volonté d’être plus heureux, tandis que l’on entend un cœur battre, se demandant même s’ils n’en demandent pas trop. Ne sachant pas l’origine de leur mélancolie, cette demande d’accès au bonheur leur paraît presque déplacée car ils ne voient eux-même pas la raison de leur mal-être. 

Cette chanson fait écho à l’état d’esprit de toute une partie de la population dont les sentiments de dépression et de mal-être ne cessent d’augmenter, sans que les personnes concernées ne sachent réellement pourquoi. 

Jin, RM, Suga, J-hope, Jimin, V et Jungkook s’adressent à ceux qui sont dans cette situation en leur apportant compréhension et conseil, lorsqu’ils insistent sur le fait de reconnaître lorsque ça ne va pas, qu’il faut savoir s’en faire une arme, ainsi on peut affronter les mauvais jours et essayer de se sentir mieux.

La chanson idéale lorsque notre moral est au plus bas et que l’on cherche à se booster.

Skit

Dans ce skit, le groupe réagit à l’annonce de leur première place en haut du Billboard Hot 100 avec leur single Dynamite. Les membres du groupe se réjouissent et plaisantent entre eux, déclarant qu’ils ne savait pas que l’information devait sortir si tôt. On a de la sympathie pour le leader qui s’est senti seul lorsqu’il a annoncé à ses membres la nouvelle sur la conversation et que personne ne lui a répondu. Tandis que V plaisante sur une retraite après cette victoire, Suga déclare qu’il n’arrêtera jamais la musique.

Ce skit est destiné à célébrer la réussite de BTS, ainsi que celle des ARMYS à hisser le groupe en haut du Billboard. Un intermède qui apparaît comme un rayon de soleil dans le ciel de Blue & Grey.

À écouter, même si on ne comprend pas le coréen car le rire de J-hope a des vertus thérapeutiques.

Telepathy (잠시)

Titre funk, disco et pop il est écrit par RM, Suga, Jungkook, El Capitxn et Hiss Noise, elle est produite par ces deux derniers. 

Le morceau parle de la réunion entre des individus qui s’aiment. Cela peut être de l’amour romantique, amical ou même familial. Le groupe propose de se réunir, juste un moment (잠시) et de partir au loin, profiter des bons moments ensemble. Le bonheur vient de l’autre et avec l’autre. BTS déclare que, malgré la distance et la séparation, les cœurs ne changent pas. Ils sont unis par télépathie et lorsque ces derniers se retrouvent, ils peuvent partager leur bonheur ensemble et compter l’un sur l’autre.

Véritable bouffée de bonne humeur et de bonnes ondes, cette chanson séduira les amateurs de musique des 70’s-80’s. Sa mélodie incite les auditeurs à danser et célébrer un amour vécu à distance, car il n’en est pas moins fort puisqu’il ne connaît pas la séparation grâce à la télépathie.

La chanson idéale par une journée ensoleillée lorsque l’on retrouve, post-confinement, ses proches.

Dis-ease

Titre hip-hop, il est écrit par RM, Suga, J-hope, Jimin, Ivan Jackson Rosenberg, Pdogg, Ghstloop et Randy Runyon et produit par Brasstracks.

Le groupe y parle avec humour d’une maladie qui les habite : le travail. Un travail qui les mène presque au surmenage. Ces derniers ne peuvent rester à rien faire, y voyant de l’indolence. 

Cependant, ils reconnaissent volontiers que cette obsession à travailler toujours plus n’est pas saine et qu’ils s’auto-flagellent. BTS souhaiterait pouvoir accepter que le repos est une bonne chose et qu’il est nécessaire mais il n’y parviennent pas car ils dis-ease (diss ease: littéralement “insulter la tranquillité”). La facilité n’est pas une chose à laquelle ils sont habitués et ils recherchent même la difficulté. Un masochisme qui fait d’eux des “malades”. 

En reconnaissant eux-même avoir un problème, le septet déculpabilise ceux qui ont aussi ce genre de maladies qui touche non pas le corps mais l’esprit. Chacun de nous a ses travers, ses obsessions et ses petites manies à la limite des TOC, mais c’est ce qui fait notre personnalité et il ne faut pas s’en inquiéter outre mesure car chacun à notre façon nous sommes malades.

Cette chanson dédramatise avec humour la pandémie et réhabilite, selon moi, les malades en brisant leur isolement et en les incluant dans un tout constitué d’autres malades.

De plus, elle fait référence à tous ceux qui se réfugient dans le travail pour aller mieux lorsque ça ne va pas, et dont un des facteurs aggravant la situation est notamment la COVID-19.

Évidemment la chanson idéale lorsque l’on effectue une tâche à la maison ou non.

Stay 

Écrite par RM, Jin, Jungkook et Arston et produite par ce dernier, Stay est une chanson EDM, dance-pop et future house.

Déclaration d’amour et de fidélité aux ARMYS, Stay parle de la séparation du groupe et de son public. 

Alors que la crise sanitaire les empêche de rencontrer leurs fans, Jin, RM et Jungkook tiennent à les rassurer en leur disant qu’ils savent que, bien qu’ils ne se voient pas “en vrai”, ils savent que les fans continuent à les suivre et les soutenir, qu’ils “restent” (stay) fidèles. 

Le morceau répète cette assertion comme une litanie et la chanson se transforme en formule magique EDM dont l’issue est la promesse de se retrouver pour danser ensemble sur ce rythme digne des grands stades.

Stay est une magnifique amorce de fin au cycle BE, réalisée par le leader ainsi que le maknae. Une promesse de retrouvailles après cette crise sanitaire et sociale, car après être sorti de ce tunnel, la vie reprendra.

Dynamite

Single disco-pop et funk, il est écrit par Jessica Agombar et David Stewart et produit par ce dernier. Sorti pour la première fois le 21 août 2020, il s’agit du premier morceau entièrement enregistré en anglais du groupe. 

Titre sorti l’été de la pandémie, il a connu un grand succès et s’est hissé en première du place du Billboard Hot 100 dont les BTS débriefent rapidement dans leur skit, et est actuellement nommé aux Grammys Awards dans la catégorie meilleure performance duo/groupe pop. 

Dynamite est une chanson 100% feel good (pour se sentir bien). Dans ce morceau, les garçons sont au meilleur de leur forme et prêts à mettre le feu dans toute la ville et sur scène. La chanson, depuis déclinée en de nombreux remix, s’apprécie tout particulièrement avec son clip qui figure les BTS avec un style disco-funk américain. 

Une explosion de couleurs et de joie, avec une chorégraphie qui met en valeur les membres et tout particulièrement, selon moi, le rappeur J-Hope qui semble tout droit sorti des 70’s. 

Dynamite clôture dans un crescendo de bonheur BE, et ouvre la porte d’entrée de cette maison métaphorique des membres, comme une invitation à redécouvrir le monde. 

La chanson idéale pour les amateurs de funk et de disco, et plus généralement pour tous ceux qui veulent mettre des paillettes dans leur vie.

 

J’espère que vous aurez apprécié la visite de la maison de BTS qu’est BE et que cet article vous aura donné envie d’en apprendre un peu plus sur l’album et sur ce groupe talentueux (si ce n’est pas déjà le cas). 

Pour ma part, je vous invite chaleureusement à en découvrir plus sur le projet BE en regardant les différentes vidéos de leur chaîne YouTube ainsi que leur conférence de presse, également disponible sur la plateforme. Puis aller lire si l’envie vous dit la superbe interview du groupe par Rolling Stone India et l’article sur l’album par Rolling Stone.

 

L’album est disponibles sur Spotify, iTunes et YouTube.

 

Source: The Rolling Stones, Rolling Stone India, YouTube, Bangtan translation Twitter.

Crédit photo: BTS ARMY FRANCE, Bangtan official Facebook.

 

Amy J.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.