Hallyu (한류). K-culture, la vague coréenne : l’encyclopédie du soft-power sud-coréen

Plusieurs professionnels du divertissement sud-coréen se sont réunis sous la direction de Rosalie Kim pour vous faire découvrir en essais et en images les origines de la hallyu – littéralement la “vague coréenne”. Rosalie Kim est depuis 2012 conservateur de la section coréenne du département asiatique du Victoria and Albert Museum, à Londres. Parmi les essais de l’ouvrage, on y découvre les origines de ce phénomène mais également des focus sur chaque aspect qui le définit.

Là-bas, sous le ciel clair : le récit d’une adoptée à la recherche de ses racines

Entre 1950 et 1953, la guerre de Corée fait plus de 100 000 orphelins à la suite du conflit qui divise la péninsule. Les Etats-Unis, touchés par cette nouvelle, se manifestent alors en proposant d’adopter certains de ces enfants. C’est ainsi qu’en 1955 naît la Holt, agence d’adoption créée par Bertha et Harry Holt, qui devient le premier engrenage de l’adoption des coréens à l’étranger.