Interview de ROCKBOTTOM (part 2) : découvrez Hashmate, Rwam et Supreme Boi !

A l’occasion de leur tournée européenne initialement prévue en février puis reportée en avril, Rockbottom débarque enfin à Paris le mercredi 18 avril au Gibus Club pour un concert qui promet d’être survolté ! Vendredi dernier nous vous faisions découvrir Kidoh et i11ven, tous deux membres du crew ! Aujourd’hui c’est au tour des artistes Rwam, Supreme Boi et Hashmate  !

[Rwam]

Vous avez tous des styles de musique différents, comment travaillez vous ensemble en tant que crew ?

Nous performons souvent ensemble. Même si vous ne le remarquez pas forcément, nous nous aidons aussi beaucoup les uns et les autres dans notre travail.

Tu as un style très nouveau et expérimental. Pourquoi avoir décidé de mélanger les genres et sons dans ta musique ?

Dans un premier temps, je n’avais aucune intention de mixer ces genres. J’essaye d’écouter un maximum de genres différents, et quand j’aime une musique ou un genre particulier, je ne fais que l’écouter pendant des jours. Ces chansons par lesquelles je suis obsédé ont chacune différents genres et se mélangent dans ma tête. En fait, j’aime cette façon de travailler, ça a un charme particulier.

Tu as sorti ton premier single en 2017, travailles tu sur de nouvelles chansons ? Prévois tu d’en sortir en 2018 ?

A vrai dire, j’ai beaucoup travaillé sur de nouvelles chansons, mais cela fait déjà un an que j’ai sorti ma dernière chanson. J’y travaille. En parlant avec Type-C et en me rappelant beaucoup d’épisodes de ma vie, cela m’aide à créer petit à petit une chanson encore meilleure.  

 

[Supreme Boi]

Supreme Boi, de son vrai nom Shin Donghyuk, est un rappeur et producteur. Ancien trainee de BigHit Entertainment, il est désormais producteur pour la maison de disques.

Vous êtes plusieurs dans Rockbottom à travailler et produire pour diverses idols et “entertainment companies”, pourquoi avoir choisi de séparer ce projet et ne pas l’associer à une compagnie ?

Je n’ai rien choisi… On a construit ce projet parce qu’on a tous besoin de passer du temps entre amis à faire ce qu’on veut. On se dit que c’est un peu dans notre nature à tous.

Travailles tu de manière différente lorsque tu es en pleine production pour un groupe d’idols ou bien pour des artistes plus underground ?

Je me préoccupe davantage de quel type de chansons ont besoin les artistes plutôt que de faire une nette distinction entre un groupe d’idols et un artiste underground.

Comment composes tu une chanson ? Utilises tu tes expériences personnelles ? Quel est le sujet sur lequel tu préfères écrire ?

J’écris beaucoup sur les choses que je vois et sur lesquelles je réfléchis. L’évolution de ma génération, que je vis actuellement, m’inspire pour beaucoup.

 

[Hashmate]

Tu sembles créer des mixes mais aussi remixer des chansons existantes. En quoi cela est différent pour toi d’un point de vue artistique, cela t’apporte t’il quelque chose de différent en tant que DJ ?

Un remix est la meilleure façon de montrer l’identité et la technique du DJ. C’est comme peindre des couleurs différentes sur une mélodie qui nous est familière. Cela donne naissance à une sensation et un impact nouveaux. Je suis d’ailleurs à la recherche de chansons à remixer. Si vous voulez écouter un remix d’une chanson en particulier, faites le moi savoir !

Qu’est ce que, selon toi, un bon mix ?

Je sais que le but, c’est de faire danser les gens. Je dois essayer de faire bouger le public tout en les faisant suivre le rythme (bounce) présent dans le mix. Il ne doit pas être trop énergique ni trop statique, mais entre les deux. S’acharner à faire danser les gens et à les ambiancer lors d’une fête n’est pas une façon sophistiquée et excitante de produire un mix.

Venez à notre after party après le concert et vous verrez comment je vous ferai vous déhancher.

Pourquoi as tu décidé de devenir DJ ?

Il y a beaucoup de clubs et DJs différents. Mon style préféré est la techno / house. Ca me donne beaucoup d’inspiration et c’est ce qui m’a amené à communiquer avec d’autres artistes, et devenir par la suite DJ. J’ai découvert le vrai charme de cette profession quand j’ai pu voir performer en live Tokimonsta, James Blake, DJ Snake et bien d’autres.

 

Interview de ROCKBOTTOM (part 1) : découvrez Kidoh et i11ven !

Ne manquez pas leur passage en concert au Gibus de Paris  le 18 avril prochain organisé par Kinetic Vibe !

Pour acheter vos places : www.weezevent.com/rockbottom

Nous remercions chaleureusement les membres de ROCKBOTTOM et leur équipe pour cet interview.