« Pyongyang s’amuse » : rencontre avec Patrick Maurus

Vous êtes vous déjà demandé comment était la vie quotidienne en Corée du Nord ? Quels sont les loisirs des habitants ? Que font-ils pendant leurs vacances ? Voilà quelques réponses apportées par Patrick Maurus.

Le 31 juillet dernier à la “Librairie le Phénix”, le documentaire « Pyongyang s’amuse » a été projeté en présence de son réalisateur, le coréanologue Patrick Maurus.

Chaque personne francophone s’intéressant à la Corée du Nord s’est sans doute trouvée face à un de ses travaux. C’est en effet un homme qui travaille régulièrement, et ce depuis des années, dans ce pays qu’il connaît maintenant comme sa poche.

Parc aquatique de Pyongyang
Parc aquatique de Pyongyang

A l’étage de la librairie spécialisée sur les cultures asiatiques, des chaises ont été installées face à l’écran où sera ensuite projeté le documentaire. Très récent – diffusé le 17 février 2019- il a été produit par ARTE France et Alegria Productions, et tourné sur huit années. C’est le fruit d’une collaboration entre Pierre-Olivier François et Patrick Maurus. Quand on a demandé à ce dernier avant la projection s’il avait quelque chose à dire pour présenter son film, il a répondu que si le film avait besoin d’une présentation, c’est qu’il ne se suffit pas à lui-même et qu’il est donc raté. C’est donc sans plus de cérémonie que le documentaire a été présenté au public présent ce jour-là.

Je ne vais pas mentionner tout ce que l’on peut y voir (il faudra le découvrir par vous-même) mais on nous a montré des enfants jouer, des couples préparer leur mariage, des restaurants, la destination de voyage favorite des Nords-Coréens, enfin vous l’aurez compris, des actions banales du quotidien mais pourtant jamais mises en avant lorsque l’on parle de la Corée du Nord. C’est un documentaire qui humanise un pays et un peuple bien souvent déshumanisés, à tort. 

Une fois la projection terminée, Patrick Maurus a pris la parole et a alors expliqué que l’envie et le besoin de faire ce film venaient d’un énervement de ne pouvoir parler de la Corée du Nord autrement que négativement. Selon lui, les personnes qui en parlent ne connaissent rien au sujet et répètent seulement ce que les médias occidentaux nous laissent entendre. De plus, les écrits sur la Corée du Nord sont selon lui souvent mal traduits et donc malhonnêtes. 

Des Nord-Coréens qui pique-niquent dans un parc de Pyongyang

Ce documentaire est un film sur les Nord-coréens, car c’est en comprenant un peuple que l’on comprend un pays à tenu à souligner Patrick Maurus. Néanmoins, le réalisateur a ajouté être déçu de son film. En effet, il aurait voulu réaliser un film documentaire moins spectaculaire mais il s’est finalement retrouvé avec une grosse équipe de production sur place. Comment mettre en avant le quotidien des habitants quand une équipe de 15 personnes se retrouve dans la maison d’une Nord-coréenne, la mettant ainsi mal à l’aise ? 

Malgré sa déception, le public a cherché à connaître le passage préféré du réalisateur, qu’il a alors confié être un moment filmé au bord de la mer. Celui-ci dépeint une belle séquence de vacances typiques en Corée du Nord. Il y a tout de même du bon dans ce film qui n’est pas tout à fait ce qu’il espérait. le documentaire reste une oeuvre utile et intéressante qui ouvre une fenêtre sur un pays qui pâtit des clichés, qu’ils soient vrais ou non. Patrick Maurus indique d’ailleurs qu’après avoir visionné le film, l’Ambassadeur de Corée du Nord s’est étonné de voir que des étrangers puissent parler de son pays. Pour lui, la Corée du Nord n’avait pas grand intérêt pour des non Nords-Coréens et il ne comprenait pas comment elle pouvait se retrouver au coeur de ce genre de discussions.

La ville de Wonsan

L’auteur a terminé en s’appliquant à défaire le mythe du « pays interdit » : il a affirmé qu’il était très facile d’aller en Corée du Nord. Par ailleurs, dans le documentaire, une femme tenant un restaurant à Wonsan (워산), une ville côtière, a exprimé son envie de voir des Français venir manger dans son établissement. Et quand on y voit les plats servis, on a bien envie d’aller y faire un tour ! Patrick Maurus gère d’ailleurs l’association « Revue Tangun » qui organise des voyages en Corée du Nord.

En définitive, la Corée du Nord c’est un pays qui fait moins rêver que son voisin du Sud mais dont on ne sait finalement pas grand chose. C’est en allant du côté des chercheurs et des spécialistes que l’on peut entrevoir la réalité de ce pays. La rencontre avec Patrick Maurus fut très enrichissante et on ne peut que recommander de visionner ce documentaire qui est disponible sur Dailymotion pour vous faire votre propre avis.

Patrick Maurus a également écrit de nombreux livres, comme par exemple Les trois Corées ou encore La Corée dans ses fables.

Alors, prêts à annuler votre voyage à Séoul pour un voyage à Pyongyang ? 


CRÉDITS PHOTOS : Pyongyang S'amuse, ARTE