Kim Chi, une drag queen à croquer

Envie de paillettes dans vos vies ? Je vous propose le portrait peu commun d’une artiste américano-coréenne, Kim Chi. De son vrai nom, Shin Sang Young (신상영), Kim Chi est la première drag queen américaine d’origine coréenne à participer à la célèbre émission de compétition RuPaul’s Drag Race où elle arbore fièrement et courageusement son originalité. 

KIm Chi Source: AmethystPearlFusion Posted in Kim ChiRuPaul's Drag Race (Season 8)/Queens' Looks
Kim Chi et sa création pour le thème “Retro” Source: AmethystPearlFusion Posted in Kim ChiRuPaul’s Drag Race (Season 8)/Queens’ Looks sur rupaulsdragrace.fandom.com

RuPaul’s Drag Race est une émission concours de téléréalité créée par RuPaul Charles, célèbre drag queen américaine. Au cours de la compétition, les candidates drag queens doivent relever des défis de création, d’interprétation et de performance devant un jury composé de : RuPaul elle-même, Michelle Visage, artiste américaine. Ces derniers s’entourent de juges invités, faisant partie du monde du divertissement. Le jury évalue les candidates à partir de challenges et sélectionne celles qui pourront poursuivre l’aventure. Quant aux deux drag queens aux résultats les plus faibles, elles devront s’affronter dans l’épreuve du lipsync for your life, épreuve dans laquelle les candidates chantent en playback et dansent sur une chanson choisie par les juges. À la fin de la compétition, la gagnante remporte le titre de Next Drag Superstar.

Kim Chi rejoint la compétition à la huitième saison. Elle se distingue d’entrée de jeu par son style haut en couleur inspiré principalement de mangas, et remporte le premier défi haut la main. Jeune drag queen à la personnalité attachante et pourtant assez timide, elle va tisser des liens de confiance avec les autres compétitrices. 

Au fil de l’émission, cette dernière se confie sur son passé avec honnêteté. Plus jeune, elle se sentait à part des autres garçons de son âge parce qu’elle était timide, avait du poids et avait des centres d’intérêts différents. Se sentant comme une “outsider” (individu à part) selon ses termes, Kim Chi a ainsi grandi avec un grand manque de confiance en elle.

L’artiste déclare également que ses origines exercent une pression constante sur elle, craignant d’être une déception pour sa famille, car elle n’a jamais été particulièrement douée à l’école, et s’épanouit mieux dans le monde du spectacle que dans un domaine socialement valorisé pour les Coréens. Elle cache ainsi sa profession de drag queen à sa famille, et surtout sa mère, affirmant qu’elle est maquilleuse, ainsi que son homosexualité dont le sujet est tabou et assez mal perçu dans les mœurs sud-coréennes. De plus, elle déclare qu’il n’y a pas de culture drag en Corée du Sud, ce qui renforce ses peurs de jugement et de rejet de la part des siens.

Kim Chi au naturel. Source: Androgynouspickle Posted in Kim Chi sur rupaulsdragrace.fandom.com

 

Mais n’allez pas croire que Kim Chi se laisse abattre ! 

La candidate a su tirer une force de toutes ces particularités. Sa sensibilité artistique lui a permis de développer un immense talent dans le domaine du maquillage, ainsi que dans le domaine de la conception de costumes et tenues de scène. Au cours de la compétition la drag queen, elle fait preuve d’inventivité et de pertinence dans ses choix artistiques, relevant ainsi tous les challenges non seulement avec classe mais surtout avec humour. 

Eh oui, s’il y a bien une chose qui caractérise Kim Chi, c’est son côté sassy (impertinent) humoristique. Et elle n’hésite pas à le montrer. 

Elle ponctue ainsi l’aventure de ses bons mots (aux côtés de Bob the Drag queen) lors des instants commentaires et brille lors du défi reading qui consiste à dresser un portrait piquant (mais non insultant) des autres candidates. 

Au cours de la compétition, Kim Chi contribue à faire connaître la culture sud-coréenne au public. Son nom fait référence au met traditionnel par excellence coréen : le kimchi (김치) fait à base de chou chinois fermenté, de piments et d’autres composants selon les recettes. Elle réalise des créations inspirées de hanbok (한복), habit traditionnel sud-coréen, et n’hésite pas à se moquer avec humour du dirigeant nord-coréen Kim Jung Un (김정은), lors du snatch game, jeu d’imitation de la compétition. Chacune de ses performances est chaque fois saluée par les juges.

 

La drag queen se hisse jusqu’en demi-finale au côté de Bob the Drag Queen, Naomi Small et Chi Chi DeVayne. Durant ce moment décisif de la compétition, Kim Chi s’autorise à être vulnérable et honnête devant une photo d’elle enfant, que RuPaul lui présente et à laquelle elle doit s’adresser. L’échange émouvant suivant a ainsi lieu :

Kim Chi: “Hi Sang (상). When you grow up you’re gonna experience a lot of different cultures. People might shame you for being too different and not fitting with the rest of the culture. At times you’re gonna feel like you’re trapped in the wrong body, and you’re trapped in a place where you feel like you can’t get out and at times you’re gonna think about harming yourself or even running away. But I just wanna let you know that it will all get better and once you grow up the things that you were ashamed of are going to be the truth that other people love you for. And… you’re gonna be able to embrace them. You’re gonna find a group of friends who’s gonna love you. And you’re not going to feel lonely anymore and what you thought was all just a dream will come true for you because life will get better.”

RuPaul: “Kim Chi, you didn’t just get better. You got fierce.”

Kim Chi s’adressant à nouveau à elle-même “Oh and go to dancing class as soon as possible.”

Traduction française

Kim Chi : “Salut Sang. Quand tu seras grand, tu vas expérimenter pas mal de cultures différentes. Les gens te critiqueront car tu es trop différent et parce que tu ne t’intègres pas dans cette culture. Parfois tu sentiras que tu es piégé dans le mauvais corps et que tu es piégé dans un environnement dont tu ne peux pas t’échapper, et parfois, tu vas penser à te faire du mal ou bien à fuir. Mais je veux juste te faire savoir que tout va s’améliorer et qu’une fois que tu sera grand les choses dont tu avais honte seront la source de ce que les gens aiment de toi./ Et… tu les accepteras. Tu vas trouver un groupe d’amis qui t’aiment. Et tu ne te sentiras plus du tout seul et ce que tu pensais n’être qu’un rêve se réalisera pour toi car la vie va s’améliorer.”

RuPaul: “ Kim Chi, tu ne t’es pas juste améliorée. Tu t’es endurcie.”

Kim Chi s’adressant à nouveau à elle-même “Oh et prends des cours de danse dès que possible.”

Des paroles inspirantes et rassurantes que Kim Chi termine sur une note humoristique, tournant à nouveau en dérision un point faible, ici la danse.
Puis elle rejoint les 2 autres finalistes (Chi Chi DeVayne ayant été éliminée en demi-finale) pour performer avec un numéro inédit avec le titre “Fat, Fem and Asian” (“Grosse, Féminine et Asiatique”) et rend un sublime hommage à la culture sud-coréenne. Le titre contient en effet des paroles en coréen, est de style proche de la K-Pop et la tenue de la drag queen est un magnifique hanbok. 

La tenue et le maquillage créés par Kim Chi pour le Ball Challenge. Source Zeqe Posted in Kim ChiRuPaul’s Drag Race (Season 8)/Queens’ Looks sur rupaulsdragrace.fandom.com

Kim Chi marque durablement son passage dans drag race. Sa participation constitue une source d’inspiration non seulement pour d’autres drag queens (la drag queen américano-coréenne Soju rejoint la compétition motivée par le passage de Kim Chi), mais sa personnalité et son identité culturelle permettent aux spectateurs d’en apprendre un peu plus sur la pays du matin calme.

 

Je ne peux que vous inviter à regarder l’émission afin d’en apprendre plus sur Kim Chi et ses consœurs ! La saison 8 de RuPaul’s drag race est disponible sur Netflix.
Vous pouvez également suivre Kim Chi sur sa page instagram: @kimchi_chic 

Amy J.
25/08/2021