Tour de Corée – À la découverte des provinces du Chungcheong du Sud et du Nord

Vaste de 99 000 km2, soit ⅕ du territoire français environ, la Corée du Sud est un pays de taille modeste. Et pourtant, ce ne sont pas moins de neuf provinces qui la découpent et qui accueillent des villes, des spécialités culinaires et des caractéristiques culturelles bien distinctes. Vous ne diriez pas non à un petit tour de Corée ? Attachez vos ceintures : Bonjour Corée vous emmène en roadtrip ! Au programme de cet article, le Chungcheong du Sud et du Nord.

Avant-propos : Plusieurs métropoles coréennes sont qualifiées de “villes spéciales (특별시)” (Séoul), de “villes métropolitaines (광역시)” (Busan, Daegu, Incheon, Gwangju, Daejeon, Ulsan) ou de “villes spéciales auto-administrées (특별자치시)” (Sejong).
Ces appellations leur confèrant un statut et une autonomie particuliers, ces huit villes ne font pas totalement partie des provinces coréennes. Nous ne les mentionnerons donc que peu dans cet article.

 

SOUTH CHUNGCHEONG (충청남도)

 

Crédit : Wikipedia (Utilisateur : Dmthoth)

 

Autrefois largement rural, le Chungcheong du Sud a bénéficié de sa proximité avec le Gyeonggi et Séoul. Résultat : il s’agit aujourd’hui de l’une des régions les plus riches et les plus industrialisées du pays. Peu prisée des touristes, la province n’en cache pas moins un florilège de gemmes patrimoniales, gastronomiques et naturelles que vous pourrez découvrir en toute tranquillité, loin de l’activité générée par d’autres zones plus visitées.

 

Crédit : voyagecoree.com (CapCorée)

 

La ville à visiter : Un temps capitale du royaume de Baekje (백제, 18 av. J.-C. – 660), la ville de Buyeo (부여군) abrite une ribambelle de monuments témoins de l’histoire de la péninsule : la forteresse des montagnes de Buso (부소산성), le temple de Jeongnimsa (정림사지)… Idéal pour les férus d’histoire ou les passionnés de la Corée du Sud.

 

Crédit : 10000recipe.com

 

Le plat à goûter : Fort d’un vaste front maritime, le Chungcheong du Sud est connu pour son abondance de fruits de mer. Pas étonnant donc que les plats typiques de la région mettent en valeur le poisson et les crustacés. L’un des plus connus : le gul gukbap, bol de riz surmonté de moules pêchées localement.

 

NORTH CHUNGCHEONG (충청북도)

 

Crédit : Wikipedia (Utilisateur : Dmthoth)

 

La Corée du Sud ne compte qu’une unique province enclavée : le Chungcheong du Nord. En dépit de son non-accès à la côte, cette région majoritairement rurale, entourée de lacs et de montagnes, ne manque pas de charme et de curiosités à découvrir. Vous pourrez notamment y profiter de plusieurs parcs naturels réputés.

 

Crédit : befreetour.com

 

La ville à visiter : C’est sans doute Danyang (단양군), ville de province d’une soixantaine de milliers d’habitants, qui rassemble le plus grand nombre d’attractions touristiques au sein de la province. Perchée au bord du lac Chungju, elle est entourée de deux parcs nationaux réputés au sein desquels vous pourrez partir en excursion : Seobaeksan National Park (소백산국립공원) et Woraksan National Park (월악산국립공원). Vous préférez rester au cœur de la ville ? Vous y trouverez également votre lot de lieux à découvrir : les grottes de Gosu (고수동굴) et Cheondong (천동동굴), la forteresse Ondal (온달관광지)…

 

Crédit : bellecys.egloos.com

 

Le plat à goûter : Sans accès à la mer, le Chungcheong du Nord a naturellement développé la culture de fruits et de légumes variés. Sans surprise, c’est donc un plat qui rappelle cette relation à la terre qui est représentatif de la province : le hobak beombeok (호박 범벅). Sorte de bouillie de potiron mélangée à du riz gluant et des graines, cette spécialité des plus nutritives se déguste principalement pour braver le froid de l’hiver.

 

Vous avez apprécié explorer le Chungcheong du Sud et du Nord ?
Découvrez les provinces de Gyeonggi et Ganwon en cliquant ici, et le reste de la Corée dans les articles à venir !

 

 

~ Lucile H.

05/08/2021