“Piquant, pas piquant” de Song Jimin : faites voyager vos papilles !

À vos toques et tabliers ! Sorti en décembre 2020 à l’Atelier des cahiers, le livre de recettes Piquant, pas piquant de l’auteure Song Jimin (송지민) vous donne toutes les clés pour cuisiner coréen… et ce, même si vous manquez d’expérience aux fourneaux ou craignez de vous confronter aux épices. Envie d’en savoir plus ? Attachez vos ceintures, le départ pour votre voyage gustatif au pays du matin calme est imminent !

Piquant, pas piquant : qu’est-ce que c’est ?

Chaque recette épicée s’accompagne d’un équivalent plus doux.

S’il fallait décrire Piquant, pas piquant, on pourrait dire qu’il s’agit de l’aboutissement du parcours de son auteure. Coréenne vivant en France, passionnée de cuisine, Song Jimin a réuni toutes les facettes de son identité pour créer un ouvrage à son image : un livre de recettes pour faire découvrir, en douceur ou non, la gastronomie coréenne à ses lecteurs. Elle y présente ainsi quinze recettes épicées toutes simples qui, assorties de leur équivalent plus sage, sauront conquérir les papilles des Français souvent moins habitués aux saveurs relevées…

 

Piquant, pas piquant : comment ça marche ?

Piquant, pas piquant présente dès les premières pages les ingrédients typiques de la gastronomie coréenne.

Un livre de recettes, ça n’a rien d’innovant ? Laissez Piquant, pas piquant vous prouver le contraire !

Loin de se contenter de lister une à une les recettes et leurs étapes, Song Jimin livre dans ses pages un véritable mode d’emploi de la cuisine coréenne. Elle entame ainsi son ouvrage en présentant les aliments représentatifs de la gastronomie de la péninsule, mais également en enseignant d’emblée à mijoter la poignée de sauces qui viendra assaisonner chacune des spécialités dont elle traite dans son livre. Le lecteur sera par la suite invité à se référer à ces pages initiales dans les recettes.

Une telle organisation vous semble curieuse ? C’est pourtant ce qui rend Piquant, pas piquant unique en son genre et différent de tout autre recueil culinaire ! Cette division met en effet habilement en lumière l’essence de la gastronomie coréenne, soulignant notamment les saveurs qui se retrouvent invariablement dans ses plats.

 

Piquant, pas piquant : top ou flop ?

Faciles à exécuter, les recettes s’avèrent également délicieuses.

Pour Bonjour Corée, Piquant, pas piquant est définitivement un top !

Si la prise en main de l’ouvrage peut sembler complexe au début, nécessitant que le lecteur le feuillette attentivement en amont, les recettes présentées s’avèrent aussi simples à reproduire que savoureuses. Le livre est par ailleurs un très bel objet, coloré et décoré de clichés appétissants et réalistes.

La véritable plus-value de Piquant, pas piquant réside cependant autre part : il ne s’agit pas d’un simple recueil de recettes. Parcourir les pages de Song Jimin, c’est également partir en voyage en Corée du Sud grâce aux nombreuses explications culturelles et anecdotes de vie de l’auteure, disséminées au détour des recettes. Une qualité d’autant plus appréciable en cette période où tout voyage vers le pays du matin calme est compromis !

 

Piquant, pas piquant : comment se procurer l’ouvrage ?

Découvrir Piquant, pas piquant, c’est donc faire voyager ses papilles tout en rêvant d’ailleurs… Vous êtes prêts à tenter l’expérience ? Le livre est disponible sur le site de l’Atelier des cahiers au prix de 26 euros, ainsi que sur les sites d’Amazon ou encore de la Fnac.

 

Crédits photo de couverture : l’Atelier des cahiers

 

~ Lucile H.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *