VIOLET TREE Bloom Tonight – European Tour Edition

En ce mercredi 9 octobre où le temps se faisait un peu frisquet, il y avait bien un endroit où il fallait être pour se réchauffer. Il s’agissait du O’Sullivans Backstage By The Mill à l’occasion de la première scène parisienne du groupe Violet Tree, accompagné en première partie de Risin’ Crew et Sana SAMA.

La première partie mettait en avant le groupe Risin’ Crew, plus connu par les amateurs de K-Pop pour leurs reprises (covers) de chorégraphies coréennes que pour leurs prestations chantées. Le public a donc eu droit à quelques prestations vocales en solo, duo, trio et même quatuor sur les titres Come back home de 2NE1 ou encore une reprise de Day 1 de K.Will ainsi que de  Breath de Park Hyo Shin.

Dans un cadre assez intimiste, ils ont réussi, malgré un début timide de prise de scène, à fournir une prestation chaleureuse ayant ambiancé le public qui les encourageait , et ce,  avant de laisser place à Sana SAMA.

Sana SAMA qui a commencé sa carrière en 2003 en tant que guitariste au sein du groupe MASK, s’est présenté sur scène avec un look à faire pâlir d’envie tous les cosplayers de la Japan Expo, mais aussi avec la ferme intention de conquérir la scène. Mais finalement, c’est du corps de chacun qu’il a pris possession !

Que vous soyez fans ou non du rock japonais, une chose est sûre : l’artiste a su transporter toute son audience dans son univers, et il a su l’hypnotiser avec panache, que ce soit au niveau des vêtements, de la chorégraphie avec sa guitare, du chant ou des interactions avec le public… Rien n’était laissé au hasard pour un show rudement bien mené, qui a séduit et électrisé le public qui l’a encensé à la fin de sa performance.

Vient enfin le tour tant attendu de Violet Tree, formé depuis 2013 par Jiwon (guitare et chant) et Seowoo (basse). Le groupe composé aujourd’hui de 4 membres avec l’arrivée de Wongyu (batterie) et Hyunjin (violon) a présenté ses propres compositions.

Dès l’arrivée des artistes, le public leur a fait un accueil assourdissant à la française comme on les aime. La prestation a commencé et éclaté telle une bombe musicale tout du long, que ce soit en rap, en rock, en balade – styles dans lesquels excelle le leader Jiwon – et performances scéniques soignées.

Le groupe a la particularité d’intégrer parfaitement le violon aussi bien dans ses titres comme After, You were my sun (LOVE), At the end of spring, ou encore Love on Mars, mais aussi dans les reprises qu’ils ont intégrées au concert comme Fake Love, Dionysus et Mic Drop de BTS. Violet Tree n’a pas démérité sur ce point et a tout donné pour le plus grand plaisir des fans.

Si certains pouvaient être sceptiques quant au choix de l’intégration du violon dans un groupe de rock et se demandaient comment l’incorporer sans que cela soit discordant dans une musique pleine de pep’s, il leur suffisait d’assister au concert de Violet Tree pour se rendre compte de l’osmose de tous ces éléments dans une même chanson.

En accompagnement ou en solo, le violon ne masque aucun autre élément, au contraire. Il rend l’envolée lyrique encore plus légère comme le prouve la chanson Shape Of You – qui rappelle le style de The Cab (ndlr : groupe de pop-rock américain) -, ce qui n’est pas étonnant quand on sait que Jiwon, qui compose également les chansons, s’inspire de différents horizons éclectiques et des « histoires d’amour des autres ».

Après un rappel de quelques chansons énergiques dont la dernière a été assurée en duo avec Sana SAMA, le groupe a chaleureusement salué le public sous les applaudissements déchaînés avant de se prêter aux fan meeting, séance de dédicace, hi-five et photos dans la joie et une ambiance bon enfant.

Lors de leur interview avant le début du concert, les artistes de Violet Tree ont fait savoir qu’ils aimaient beaucoup la France : sa bière, ses macarons, Montmartre et Paris.

On espère qu’ils pourront ajouter les fans français à leur liste et qu’ils reviendront prochainement.

Merci à Aaevent de nous avoir permis d’assister au concert.