La quarantaine en Corée, toute une histoire

Depuis le début de l’épidémie COVID-19, nombreux d’entre vous ne sont pas sans savoir que la Corée du Sud impose une quarantaine à tous les ressortissant étrangers entrant sur son territoire. Mais de quoi s’agit-il exactement ? Quelles en sont les contraintes et les indications ? Pour un semestre d’échange dans une université coréenne, je suis partie ce mois d’août dans la péninsule et je vous raconte ma quarantaine.

« Idoles », de Marianne Weller : plongée dans le monde de la K-pop

En 2003, SM Entertainment (SM 엔터테인먼트), plus grosse agence de divertissement de Corée du Sud à l’époque, lance sur le marché de la musique un nouveau boys band : DBSK (동방신기), aussi plus tard appelé TVXQ. Composé de cinq membres – Yunho (윤호), Junsu (준수), Jaejoong (재중), Yoochun (유천) et Changmin (창민) –, le groupe connaît un succès fulgurant, se hisse en tête des classements coréens comme étrangers et est rapidement considéré comme la figure de proue de la deuxième génération K-pop. Mais cet élan ascendant est stoppé net six ans plus tard…